Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 396 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble d'ouvrier
    Immeuble d'ouvrier Le Bonhomme - 6 rue des Cités - en village - Cadastre : 1985 01, 1
    Historique :
    moitié du 20e siècle. Il est à mettre en rapport avec le petit tissage qui paraît exister dès le début du ville de Saint-Dié-des-Vosges, implantés au Bonhomme après la 1ère Guerre mondiale.
    Description :
    pans débordants et demi-croupes. Le débord repose sur des aisseliers moulurés. La porte d'entrée est essentage de tôle revêt le mur-pignon est.
    Localisation :
    Le Bonhomme - 6 rue des Cités - en village - Cadastre : 1985 01, 1
    Illustration :
    Vue de trois quarts, prise depuis le nord-est. IVR42_20016808868ZE
  • "Places-parvis" du tribunal et de l'église Saint-Pierre-le-Jeune Strasbourg - en ville
    Historique :
    la présence de deux parvis d'édifices monumentaux (église Saint-Pierre-le-jeune catholique et apparaît déjà sur le plan d'extension de 1880 où il est prévu sur le tracé des anciennes fortifications comme le point de jonction entre plusieurs rues de l'extension. Par ailleurs, il fait face à l'école -Geoffroy Conrath et résolument tournée vers la Neustadt. Dès le début des années 1880, les premières constructions le bordant y sont élevées. Il s'agit d'abord du casino civil (1882), puis de l'église Saint-Pierre -le-Jeune catholique et du tribunal (1894) tous deux dotés d'un parvis. Autour de 1900, une nouvelle à l'époque). A la même période, le mess des officiers, implanté en bordure de la place Broglie est étendu vers le nord-ouest jusqu'à hauteur de la jonction entre l'ancienne et la nouvelle ville. En 1912 planté tandis que celui de l'église est aménagé en parvis. Celui-ci a reçu récemment le nom de place
    Description :
    convergence d'îlots et des berges du canal des Faux-Remparts. Ses côtés nord sont bordés par le Tribunal et l'église Saint-Pierre-le-jeune catholique ainsi que par l'ancien casino civil. Les abords du tribunal et de
    Titre courant :
    "Places-parvis" du tribunal et de l'église Saint-Pierre-le-Jeune
  • Maison et malterie Jung
    Maison et malterie Jung Schiltigheim - ancien village - 47, 49 rue Principale - en ville - Cadastre : 1808 D 315 316 317 322 1912 13 26 1990 13 26
    Historique :
    La parcelle est déjà bâtie sur le plan de finage de 1760. Sur le cadastre de 1808, il y a plusieurs construite au courant de la première moitié du 19e siècle, voire au plus tôt dans le dernier quart du siècle . Par la suite la commune signera un bail avec Le Foyer Moderne, lequel y eut ses locaux entre 1955 et
    Auteur :
    [commanditaire] Le Foyer Moderne
  • Maison et restaurant
    Maison et restaurant Schiltigheim - ancien village - 4 rue Saint-Paul 1 place de la Liberté - en ville - Cadastre : 1808 D 154 159 1912 06 52 1990 06 52
    Historique :
    . Sur le cadastre de 1912, elle possède des dépendances qui ont été détruites à une date indéterminée . Elle fut restaurée à la fin du 20e siècle (suppression de l'enduit sur le pignon antérieur et ajout de lucarnes). Le restaurant A la Place de la Liberté (aujourd'hui le Boucanier) 1, place de la Liberté, fut
    Appellations :
    Le Boucanier
  • Maison
    Maison Schiltigheim - ancien village - 26 rue Principale - en ville - Cadastre : 1808 D 1912 14 13a 1990 14 13a
    Historique :
    Cette maison fut très probablement édifiée dans le dernier quart du 17e siècle. En 1683, la parcelle appartenait à Jacob Rauscher le vieux, qui est sans doute également le commanditaire de cette étage de comble dans le grenier et la création d'une loggia sur le pignon postérieur. Elle fut peinte
    Description :
    léger encorbellement sur le gouttereau antérieur et sur le pignon antérieur. Une loggia en encorbellement sur le pignon antérieur et une autre moderne sur l'autre. Dépendance moderne contre le pignon
    Typologies :
    loggia en encorbellement sur le pignon
    Illustration :
    Vue d'ensemble de trois-quarts, depuis le sud-est. IVR42_20096700363X
  • Ferme
    Ferme Schiltigheim - ancien village - 55, 55a rue d' Adelshoffen - en ville - Cadastre : 1808 D 40 41 1912 06 21 1990 06 21 121
    Historique :
    reprises. Le logis (55) est très restauré (planches recouvrant le pan de bois), mais il semble dater de la supposer l'existence d'une loggia en encorbellement dans le pignon. L'ancienne grange (55a) a été très
    Description :
    Logis construit pignon sur rue, le rez-de-chaussée est en maçonnerie enduite, et l'étage en pan de bois possède un léger encorbellement sur le gouttereau antérieur, couvert d'un toit à longs pans et d'une demi-croupe sur le pignon antérieur en tuiles mécaniques. Une ancienne dépendance en maçonnerie enduite et pan de bois, avec fenil à l'étage est accolée contre le pignon postérieur du logis, couverte
    Typologies :
    loggia en encorbellement dans le pignon
    Illustration :
    Vue d'ensemble de trois-quarts du logis, depuis le sud-ouest. IVR42_20076701439XA Vue d'ensemble de trois-quarts du logis, depuis le sud-ouest. IVR42_20076701438X
  • Immeuble
    Immeuble Schiltigheim - ancien village - 5 rue du Tribunal - en ville - Cadastre : 1808 D 1912 12 63/1 1990 12 63
    Historique :
    Cet immeuble fut construit au début du 20e siècle pour le facteur d'orgues Edmond Alexandre du commanditaire sur le vantail de porte, le garde-corps de la logette est sculpté de tuyaux d'orgues
    Représentations :
    Les tuyaux d'orgue sont sculptés en méplat sur le garde-corps de la logette. Le mufle de lion est sculpté en haut-relief sur le linteau du chambranle de la porte d'entrée. Les armoiries sont gravées sur le revers de la logette.
    Illustration :
    Vue d'ensemble du gouttereau antérieur, depuis le sud. IVR42_20096700411VA Vue d'ensemble du gouttereau antérieur, depuis le sud. IVR42_20096700410V
  • Verrières monumentales et sculptures abstraites de l'hôtel de ville de Schiltigheim : bords de mer avec rochers
    Verrières monumentales et sculptures abstraites de l'hôtel de ville de Schiltigheim : bords de mer avec rochers Schiltigheim - quartier du centre ville - 110 route de Bischwiller
    Inscriptions & marques :
    Signature peinte en bas à droite sur le panneau inférieur droit des verrières de l'antichambre
    Historique :
    ensemble de trois verrières monumentales pour le nouvel hôtel de ville de Schiltigheim, inauguré en 1969 . Le verre soufflé des verrières provenait de la verrerie de Saint-Just-sur-Loire (42). Les verrières
    Description :
    et son antichambre au 2e étage du bâtiment B. Chacune des deux compositions mixtes, situées dans le prolongement l'une de l'autre, éclaire le mur sud de chaque pièce, prolongé par un corridor vitré longeant la sur le corridor arrière. Chaque panneau est enrichi de reliefs soudés en tôle d'acier découpée le fait du thème abordé. Le vitrail est à dominante bleue pour la salle des mariages, ocre pour , composé d’un fond minéral et végétal fait de transparences et d’ondulations, contrastant avec le relief
  • Maison de maître, dite Villa Fruhinsholz
    Maison de maître, dite Villa Fruhinsholz Schiltigheim - ancien village - 12 rue du Barrage - en ville - Cadastre : 1808 D 482 483 489 490 491 1912 13 56 1990 13 56
    Historique :
    ou non sur le cadastre de 1808. Cette maison de maître fut construite pour l'industriel Charles exercèrent notamment les professions de forgeron et de maréchal-ferrant, avant que le père du commanditaire 1945, la municipalité conclut un bail de dix ans avec les héritiers Fruhinsholz pour y implanter le
    Représentations :
    Armoiries parlantes (L'aube dans le bois) de la famille Fruhinsholz sculptées sur le linteau du chambranle de la porte d'entrée un soleil se levant derrière un bois. Initiales C. F. entrelacées sur le
    Description :
    Parcelle implantée le long de la bordure nord de la rue du Barrage. Initialement, elle fut ceinte
    Illustration :
    Vue d'ensemble de trois-quarts, depuis le sud-est. IVR42_20096700531V
  • "Places-parvis" du tribunal et de l'église Saint-Pierre-le-Jeune Strasbourg - en ville
    Référence documentaire :
    catholique Saint-Pierre-le-Jeune, s.l., Magmod, 1921.
    Dossier :
    -le-Jeune
  • Immeuble
    Immeuble Schiltigheim - ancien village - 2 rue du Barrage - en ville - Cadastre : 1808 D 474 1912 13 60 1990 13 60
    Observation :
    Exemple de qualité d'un immeuble de cette époque, implanté dans le tissu de l'ancien village.
    Représentations :
    Une frise en céramique peinte de fleurs de lis (?) orne de le dessus des fenêtres du deuxième
    Description :
    bois travaillé. Le vantail de la porte d'entrée est d'origine. Une porte d'entrée est également percée dans le pignon est, permettant semble-t-il d'accéder à des bureaux. Une dépendance (non vue) est rouge), sur deux niveaux, repose sur des colonnettes en fonte de fer est accolée contre le pignon est
  • Ferme, puis maison
    Ferme, puis maison Schiltigheim - ancien village - 23 rue Principale - en ville - Cadastre : 1808 D 150 1912 06 53/64 1990 06 64
    Historique :
    maison fut accolée contre le pignon est du logis, au courant du 2e quart du 20e siècle, puis encore un
    Observation :
    Le rajout immédiatement après le logis est atypique. ER
  • "Places-parvis" du tribunal et de l'église Saint-Pierre-le-Jeune Strasbourg - en ville
    Référence documentaire :
    église catholique Saint-Pierre-le-Jeune, carte postale, Strasbourg, La Cigogne, 1925
    Dossier :
    -le-Jeune
  • Place de la République
    Place de la République Strasbourg - place de la République - en ville
    Référence documentaire :
    DENU, Claude, OLLIVIER, Eric, Le plan d'extension de la ville de Strasbourg, Naissance d'une
    Dossier :
    l'aménagement de la place de la République et le déplacement du canal des Faux Remparts. Place de la République
  • La voirie de la Neustadt de Strasbourg
    La voirie de la Neustadt de Strasbourg Strasbourg
    Référence documentaire :
    DENU, Claude, OLLIVIER, Eric, Le plan d'extension de la ville de Strasbourg, Naissance d'une
  • Rue de Flandre, rue de Wallonie
    Rue de Flandre, rue de Wallonie Strasbourg - rue de Flandre rue de Wallonie - en ville
    Historique :
    Le plan d'extension de 1880 prévoit deux ensembles de voies concentriques à la place de Kehl de 14 reçoit le nom de Bucer Strasse (dictionnaire historique des rues de Strasbourg). Son tronçon sud (entre devait porter le nom de Mainzer Strasse n'est jamais réalisée. Des modifications apportées dans ce reçoivent les noms de rue de Flandre (pour le tronçon sud) et de rue de Wallonie (pour le tronçon nord
    Référence documentaire :
    , Illkrich, Le Verger Editeur, 2002.
    Illustration :
    Vue de la rue de Flandre vers le sud. IVR42_20136700092NUC1A
  • Rue de la Brigade-Alsace-Lorraine
    Rue de la Brigade-Alsace-Lorraine Strasbourg - rue de la Brigade-Alsace-Lorraine - en ville
    Historique :
    . A ce moment, son tracé est sensiblement modifié. Elle reçoit en 1914 le nom de Wiener Strasse (rue
    Référence documentaire :
    , Illkrich, Le Verger Editeur, 2002.
    Description :
    d'immeubles en tissu urbain fermé. Vers le nord, elle offre une perspective sur la cathédrale.
  • Ferme
    Ferme Schiltigheim - ancien village - 4 rue du Brochet - en ville - Cadastre : 1808 E 1912 15 1990 15
    Historique :
    Cette ferme fut probablement édifiée durant le 3e quart du 19e siècle (parcelle non bâtie sur le
    Observation :
    L'exemple le mieux conservé de ce type.
  • La voirie de la Neustadt de Strasbourg
    La voirie de la Neustadt de Strasbourg Strasbourg
    Référence documentaire :
    DENU, Claude, OLLIVIER, Eric, Le plan d'extension de la ville de Strasbourg, Naissance d'une
    Texte libre :
    Présentation du corpus Dans le cadre de l'opération, 287 voies ou tronçons de voies ont été établi en 1907 par le service municipal de statistique et, lorsque l'information manquait par ces sources , par le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg a permis d'établir une cartographie d'évolution , illustraient au mieux le propos. période voies recensées (valeurs absolues) pourcentage voies repérées voies 2 1 après 1970 2 1 1 0Etude des voiesCarte des voies repérées et étudiées Historique Le réseau de Neustadt, le territoire de l'extension était déjà traversé de plusieurs voies. Plusieurs routes, allées le plan d'extension de 1880 Le plan d'extension approuvé en 1880 fixait le réseau de la voirie. Il , comme le soulignait Reinhardt Baumeister lors des débats de la commission d'experts en 1878, des voies maintenues. Sur le plan, le réseau viaire est structuré par un ensemble de voies rayonnant depuis les lors des discussions des experts relatives au plan, le docteur Krieger, fit part de la nécessité de
    Illustration :
    Vue du quai Zorn vers le nord. IVR42_20146700119NUC2A Rue du Conseil-des-Quinze. Vue vers le sud. IVR42_20146700147NUC2A Rue de l'Yser. Vue vers le sud-ouest. IVR42_20146700150NUC2A
  • Maison
    Maison Schiltigheim - quartier du centre ville - 6 rue de la Patrie - en ville - Cadastre : 1808 E 1912 15 35 1990 15 35
    Représentations :
    Cuveau de brassage, avec les outils et du oublons sculptés en bas relief sur le linteau de la porte
    Description :
    verrières à décor floral émaillé ornent les baies d'une pièce du rez-de-chaussée. Le sous-sol voûté a deux "". Terrazzo en marbre dans le vestibule. Un accès extérieur à la cave.
1 2 3 4 20 Suivant