Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • cimetière
    cimetière Saint-Amarin - rue du Cimetière - en ville - Cadastre : 1988 7
    Historique :
    Le premier cimetière de la ville était situé autour de l'église collégiale (actuelle église -ci fut détruite en 1809 et le cimetière occupa peu à peu toute la place de l'ancien bâtiment. Le ont été remplacés par des monuments plus récents. L'entrée d'origine se fait par la rue du Cimetière , par un portail aux piliers de grès ; une ouverture plus récente vers la rue du Vogelbach permet
    Description :
    Cimetière situé sur la pente d'une colline dominant la ville.
    Localisation :
    Saint-Amarin - rue du Cimetière - en ville - Cadastre : 1988 7
  • hôtel de ville
    hôtel de ville Saint-Amarin - 55 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1988 2
    Historique :
    c'était une maison ou un bâtiment public en effet un plan de la ville dressé en 1813 indique la mairie située en face de l'hôtel de ville, au numéro 48. C'est un édifice du 18e siècle, autrefois appuyé à la L'hôtel de ville actuel n'a sans doute pas été construit comme mairie, mais nous ne savons pas si aurait reçu une cloche provenant de la chapelle de la Croix, datée de 1754 après la démolition de cette dernière pendant la Révolution. L'entrée qui se trouvait sur le mur-gouttereau a été déplacée sur l'élévation latérale en raison de la grande circulation existant dans la rue du Général de Gaulle.
    Dénominations :
    hôtel de ville
    Description :
    sur toile représentant des vues anciennes de la ville par Camille Greth, datées de 1938 : l'église (avec passage d'entrée aujourd'hui supprimé ?) , occupé actuellement par la Caisse d'Epargne. Escalier collégiale et le monastère, le Serment des paysans, le château de Friedbourg, la chapelle Saint-Marc en 1789
    Localisation :
    Saint-Amarin - 55 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1988 2
    Titre courant :
    hôtel de ville
    Illustration :
    Elévation sur la rue du Général de Gaulle : au centre ancienne porte condamnée. IVR42_19956801907ZE Elévation sur la rue du Général de Gaulle, avec le No 57 occupé par la Caisse d'Epargne Vue d'ensemble depuis la rue du Général de Gaulle. IVR42_19956801909ZE
  • maison
    maison Saint-Amarin - 7 rue du Cerf - en ville - Cadastre : 1988 2
    Historique :
    Maison du 18e siècle. Tour des anciennes fortifications de la ville percées de fenêtres et d'une
    Localisation :
    Saint-Amarin - 7 rue du Cerf - en ville - Cadastre : 1988 2
  • presbytère
    presbytère Saint-Amarin - 40 rue Curiale - en ville - Cadastre : 1988 3
    Historique :
    Le presbytère est daté 1749 sur la porte de la cave en plein cintre (élévation latérale) . Une aile plus étroite au nord est accolée à une tour d'angle des anciennes fortifications. Sur le plan de de la ville dressé par Pfeffer en 1813 le bâtiment est occupé par l'école primaire.
    Description :
    cochère en plein-cintre sur la rue Curiale. Remise et écurie dans un bâtiment annexe. Sur un des murs de
    Localisation :
    Saint-Amarin - 40 rue Curiale - en ville - Cadastre : 1988 3
    Illustration :
    Porte de la cave du bâtiment principal à gauche, datée 1749 ; porte de l'aile à droite Fragment de décor sculpté, remployé dans le mur de la remise, qui proviendrait de l'ancienne
  • croix : Christ en croix
    croix : Christ en croix Saint-Amarin - rue du Cimetière - en ville
    Historique :
    ville et détruite vers 1798. Cette croix aurait ensuite été abritée dans un oratoire situé derrière la Christ en croix provenant sans doute de la chapelle de la Croix, située à la sortie ouest de la le mur du cimetière et la croix du "" Schaecher "" y fut placée. La statue fut restaurée en 1974 par cimetière et le Christ fut placé sous un auvent en bois. La statue pourrait être datée du 17e siècle.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Amarin - rue du Cimetière - en ville
  • Présentation de la commune de Saint-Amarin
    Présentation de la commune de Saint-Amarin Saint-Amarin - Cadastre : 1988
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Saint-Amarin
    Illustration :
    Vue de la ville depuis le nord (route du Fistelhaueser). IVR42_19956801913ZE Gare désaffectée, rue de la Gare. 1863. IVR42_19956801953ZE
  • église paroissiale Saint-Projet, Saint-Amarin
    église paroissiale Saint-Projet, Saint-Amarin Saint-Amarin - place du Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : 1988 1
    Historique :
    La ville de Saint-Amarin doit son existence à la fondation d'un petit monastère par saint Amarin au Amarin est citée en 1135. Elle est connue uniquement par un dessin de Hans Klauber représentant la ville 7e siècle. Au 8e siècle Charlemagne fit don de la vallée à l'abbaye de Murbach qui transforma le . Après la guerre de Trente Ans, celle-ci vit son état de conservation se détériorer peu à peu. A Saint il existe toujours, bien que l'église ait été détruite en 1809. En 1657 la paroisse fut transférée à la collégiale et l'église Saint-Martin ne servit plus que pour les enterrements et à l'occasion de
    Description :
    latéraux de la nef deux petites absidioles demi-circulaires ; le choeur à 3 pans est flanqué de 2 sacristies (celle du sud a été ajoutée à la fin du 19e siècle). Porte du porche en plein-cintre avec clé en triomphal en plein-cintre. Tribune d'orgues sur colonnes de grès. Escalier vers la tribune en équerre, rampe de bois à balustres découpés. Plafond de la nef orné d'un décor stuqué baroque simple.
    Localisation :
    Saint-Amarin - place du Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : 1988 1
    Illustration :
    Elévation sud de la nef. IVR42_19956802250ZE Vue d'ensemble de la nef vers la tribune. IVR42_19956802255ZE La nef et le choeur. IVR42_19956802257ZE Porte de la nef sous le porche. IVR42_19956802274ZE Porte latérale de la nef, au sud. IVR42_19956802275ZE Décor stuqué du plafond de la nef. IVR42_19956802336ZE La nef et le choeur. IVR42_19956802340ZE La nef vers la tribune d'orgues. IVR42_19956802341ZE
  • fortification d'agglomération
    fortification d'agglomération Saint-Amarin - en ville - Cadastre : 1988
    Historique :
    par un mur. L'enceinte et les Portes Basse et Haute sont visibles sur un dessin de la ville par Hans La commune de Saint-Amarin s'est constituée autour du petit monastère fondé par saint Amarin au 7e siècle. Citée comme ville en 1276, elle possède un péage défendu par le château de Friedberg. Elle fut Klauber de 1562. La Porte Basse a été détruite vers 1850. Subsistent aujourd'hui des vestiges du mur d'enceinte à l'arrière d'un certain nombre de maisons de la rue Curiale, une tour d'angle rattachée au presbytère (40 rue Curiale) , une tour d'angle dans une maison de la rue du Cerf (numero 7) et le départ du
    Localisation :
    Saint-Amarin - en ville - Cadastre : 1988
    Illustration :
    Tour d'angle sud-est de l'enceinte, comprise dans la propriété 7, rue du Cerf. IVR42_19956802321ZE
  • Le mobilier du tribunal, musée Serret (liste supplémentaire)
    Le mobilier du tribunal, musée Serret (liste supplémentaire) Saint-Amarin - 7 rue Clémenceau - en ville
    Localisation :
    Saint-Amarin - 7 rue Clémenceau - en ville
    Illustration :
    Gravure : place de Saint-Amarin avec la fontaine du Coq, par Camille Greth, 2e quart du 20e siècle Tableau : Paysage champêtre avec une ville à l'arrière-plan qui pourrait être Saint-Amarin, par Eléments d'architecture provenant de la collégiale Saint-Projet-Saint-Amarin de Saint-Amarin : base Eléments d'architecture provenant de la collégiale Saint-Projet-Saint-Amarin de Saint-Amarin Eléments d'architecture provenant de la collégiale Saint-Projet-Saint-Amarin de Saint-Amarin Objets provenant de la verrerie de Wildenstein ayant servi à la fabrication du verre : moules en Ensemble d'objets en verre provenant de la verrerie de Wildenstein : verres gravés à l'acide Ensemble d'objets en verre provenant de la verrerie de Wildenstein (canton de Saint-Amarin Coq qui pourrait provenir de la fontaine du Coq à Saint-Amarin. IVR42_19956802170ZE Verrière aux armes des Meyer de Schauensee, portant la date 1590, mais réalisée en 1808, provenant
1