Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 98 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier du cimetière
    Le mobilier du cimetière Lembach - rue de Wingen - en village
    Titre courant :
    Le mobilier du cimetière
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques Lembach - route de Wissembourg - en village
    Historique :
    19e siècle n'ont pas été repérés. Les objets abrités dans le tabernacle du maître-autel (ciboire
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Illustration :
    Vue de la croix No 2 sur le buffet de sacristie. IVR42_19996703027ZE Verriere représentant le Christ guérissant. IVR42_19996703205ZE
  • Fort dit le Four à chaux
    Fort dit le Four à chaux Lembach - Four à Chaux - R.D. 65 - isolé - Cadastre : 1961 17
    Historique :
    a donné son nom. Il fut occupé dès 1938. Le 19 juin 1940 le fort fut massivement bombardé. Le 1er juillet les troupes du fort se rendirent avec les honneurs de la guerre. Le fort fut occupé de 1940 à 1944
    Titre courant :
    Fort dit le Four à chaux
  • Le mobilier de la maison de maître
    Le mobilier de la maison de maître Lembach - 15 ruelle de Woerth - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de la maison de maître
  • Le mobilier de l'église évangélique Saint-Paul
    Le mobilier de l'église évangélique Saint-Paul Lembach - rue du Maire-Diellmann - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église évangélique Saint-Paul
  • Le mobilier de l'église paroissiale protestante
    Le mobilier de l'église paroissiale protestante Lembach - Mattstall - rue Principale - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale protestante
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Etienne puis Saint-Jacques, temple
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Etienne puis Saint-Jacques, temple Lembach - rue du Château - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Etienne puis Saint-Jacques, temple
  • Château fort de Froensbourg
    Château fort de Froensbourg Lembach - Froensbourg - isolé - Cadastre : 1961 33
    Historique :
    Le château de Froensbourg est indirectement mentionné en 1235 (d'après A. Thon) . Il est attesté en 1269, par la mention des frères de Frundsperg. Le château aurait appartenu exclusivement aux Fleckenstein (d'une branche desquels ils étaient probablement issus) . Un peu avant le milieu du 14e siècle le certainement restauré dès 1358 date à laquelle le château fut proposé en fief-oblat au comte palatin. La tour d'habitation sur le rocher sud, dit aussi petit château, appartenait vers la fin du 15e siècle aux Fleckenstein qui le firent restaurer ou reconstruire. Sa porte d'entrée est datée de 1481. Le grand château à l'extrémité nord avec logis en enfilade vers le sud. Aux niveaux intermédiaire et inférieur se contrebas à l'ouest et dans le fossé nord. Plusieurs escaliers taillés dans le rocher témoignent des
    Précisions sur la protection :
    1930 : confirmation du classement dans le J. O.
    Description :
    Le château fort, érigé au nord-ouest de Lembach, est isolé sur un éperon en grès orienté nord-sud plus long et plus haut que le rocher sud auquel il est relié par une passerelle moderne, au niveau intermédiaire du rocher nord. Ce dernier comporte à la base, côté nord - ouest, une salle basse taillée dans le le rocher et aboutissant au niveau intermédiaire. Il pourrait correspondre à un ancien puits-citerne loin, vers le sud, se situe une avancée ouest avec porte d'accès, escalier tournant taillé dans le grès , traces de dépendances avec écurie (?) , puits dans un angle et vestiges d'escaliers dans le rocher. Au un montant appareillé) se trouvent deux salles superposées taillées dans le rocher ; vers le nord se situe la partie supérieure de l'ancien puits-citerne (?) , vers le sud une citerne carrée près de la et du logis en enfilade vers le sud, situés sur la terrasse supérieure du rocher nord sont
    Illustration :
    Vue partielle du château nord, depuis l'est, vers le château sud et la passerelle (reliant les deux Vue du château depuis le nord-est. IVR42_19996703240ZE subsiste le montant droit, appareillé. IVR42_19996703241ZE Château nord, côté nord. Niveau inférieur avec porte dans le rocher (vers une salle troglodytique Château nord, côté nord. Ancien puits-citerne (?). Vue depuis le bas vers le sommet Château nord, côté nord. Niveau inférieur avec salle troglodytique et porte taillée dans le rocher Château nord, côté nord. Niveau inférieur avec porte dans le rocher (vers une salle troglodytique Château nord. Vue partielle depuis le nord. IVR42_19996703253ZE Château nord. Vue d'ensemble depuis le nord. IVR42_19996703254ZE Château nord. Vue depuis le nord-ouest. IVR42_19996703255ZE
  • Château fort de Fleckenstein
    Château fort de Fleckenstein Lembach - Fleckenstein - isolé - Cadastre : 1961 29 2
    Historique :
    de Pierrebourg (francisation de Fleckenstein) , en 1919 à l'Etat. Le rocher et le château ont été et le long du rocher, pièces troglodytiques, citerne sommitale) . La partie inférieure de la tour du celles de sa 2e femme, Catherine de Cronberg (épousée en 1537) . Le château au 16e siècle, modernisé , 1551 et 1606 en donnent une description. Une aquarelle, d'après une tapisserie de 1562, le représente dans son état de l'époque. Le château a été détruit en 1689 par le général Melac. Restaurations après
    Précisions sur la protection :
    1930 : confirmation du classement dans le J. O.
    Description :
    entre mur et rocher est situé à mi-hauteur. L'accès au château se fait par le nord où se situent les accès au passage entre le rocher et le mur sud. De la chapelle Saint-Jacques subsistent diverses traces dans le rocher. Une salle en contrebas, creusée dans le rocher, avec porte en plein-cintre (entrée du château primitif) a été transformée au 16e siècle en salle de bain (actuel musée). Dans le rocher ont été bâtiments en bois, des salles creusées dans le rocher, dont la prison, la salle dite des archives (avec
    Illustration :
    Le château d'apres Mérian, en 1663. IVR42_19876702451V Vue d'ensemble depuis le sud. IVR42_19996700880X Vue d'ensemble depuis le sud. IVR42_20006700626X Vue depuis le nord-est. IVR42_19916700393P Vue d'ensemble depuis le sud. IVR42_19996700881XA Vue d'ensemble du château côté est, depuis le Gimpelhof. IVR42_19996703429ZE Vue d'ensemble du château depuis le sud. IVR42_19996703666ZE Vue d'ensemble du château depuis le sud. IVR42_19996703667ZE Vue du château, depuis le nord-est, avec courtine fermant la basse cour et vestiges du grand logis sur le rocher. IVR42_19996703304ZE
  • Enseigne au Cheval blanc
    Enseigne au Cheval blanc Lembach - 4 route de Wissembourg - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le corps de logis
  • Demeure de la famille Vitztum d'Egersberg, Lembach
    Demeure de la famille Vitztum d'Egersberg, Lembach Lembach - 7 rue du Château - en village - Cadastre : 2017 4 2 section et parcelle d'implantation du manoir 2017 3 187 section et parcelle d'implantation des dépendances
    Historique :
    analyses ont été réalisées par le dendrochronologue allemand Willy Tegel à la demande de la SCI des Vitzthum (Denis Elbel - Jean-Paul Mayeux), propriétaire de cet ensemble immobilier depuis le mois d’avril (1676-1748), qui s’établit à Lembach en compagnie de ses sept enfants après le décès de son épouse Julie Sidonie de Fleckenstein-Windeck en 1735. La famille Vitztum d’Egersberg habitait dans le village de , Julie Sidonie de Fleckenstein-Windeck laissait à son époux le château de Fleckenstein ainsi qu’une Flecken, formant un fief donné en 1720 par le roi de France aux Princes de Rohan. Au cours de la seconde aux mains des Vitztum d’Egersberg jusqu’à sa vente révolutionnaire le 14 février 1796 (25 Pluviôse An partiellement enterré comprend une cave voûtée, une cuisine et une chambre pour un valet. Le rez-de-chaussée surélevé renferme trois pièces disposant du chauffage et trois chambres. Le niveau de comble brisé est mairie-école, consécutive au dynamitage des ponts au milieu de l’année 1940 par le Génie militaire
    Description :
    présente des rosettes à la base des jambages. Le rez-de-chaussée surélevé est éclairé par des fenêtres sous le brisis est éclairé par un rang de lucarnes à fronton, le 2e niveau de comble sous le terrasson des deux portes d'entrée. Le sous-sol se divise en un cellier voûté en berceau dans la partie nord et escalier placé au fond de ce couloir conduit vers l'étage de comble. Le rez-de-chaussée comprend trois , ainsi que le niveau de comble à surcroît de la dépendance est. La grange est ouverte par une large porte mur de maçonnerie, percé d'un portail aux piédroits en grès rose à refends ouvrant sur la cour. Le
    Texte libre :
    Le dossier d'inventaire de la demeure des Vitztum d'Egersberg (IA67008522) a été réouvert suite à ) transmises en 2016 par les nouveaux propriétaires de l'édifice, dans le cadre d'importants travaux de restauration. Le dossier originel, rédigé en 1999 par Brigitte Parent - Emmanuel Fritsch, est consultable dans sa version papier archivée dans le classeur vert de la commune de Lembach. Le nouveau dossier
    Illustration :
    Plan de l'étage de comble sous le brisis. IVR42_20166700061NUC2A Façade postérieure de la demeure donnant sur le jardin. IVR42_20166700057NUC2A Vue d'ensemble de la façade sur le jardin. IVR42_19996700874X Vue d'ensemble de la façade sur le jardin. IVR42_20026700689XA Vue d'ensemble de la façade sur le jardin. IVR42_19996700875XA Vue d'ensemble, côté jardin, depuis le mur de l'enclos. IVR42_19996702435ZE Vue du trumeau dans le salon, côté jardin. IVR42_19996702507ZE Détail de l'arc de la porte de la grange, avec le millésime 1755 à la clef. IVR42_19996702521ZE
  • Dalle funéraire de François Raymond Vitzthum d'Egersberg
    Dalle funéraire de François Raymond Vitzthum d'Egersberg Lembach - rue du Château - en village
    Historique :
    (1672-1735), le baron François Raymond de Vitzthum d'Egersberg possédait la partie dite "Dorf" de Lembach comme bien allodial, il décéda le 25 août 1740. Sa dalle funéraire a été découverte en 1907 lors
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le mur est du clocher
    États conservations :
    extrémités dans le sens de la longueur manquent et sa largeur a été réduite du côté gauche. Le grès est très
  • Chaire pastorale
    Chaire pastorale Lembach - rue du Château - en village
    Historique :
    des motifs décoratifs assez proches. Le support de la cuve, un arbre de vie, n'est pas contemporain du reste de la chaire et est difficile à dater ; il a toujours été considéré comme plus ancien que le
    Représentations :
    Arbre de vie avec le serpent.
    Description :
    cuve est soutenue par un arbre de vie en grès sculpté composé de douze registres. Le dorsal et l'abat
    États conservations :
    Traces de polychromie sur la rampe (vert et jaune), sur les feuilles, sur les pommes, sur le
  • Ancienne ferme
    Ancienne ferme Lembach - 10 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1961 4
    Historique :
    Ancienne ferme dont le logis porte sur le poteau cornier la date 1759 et les initiales des maîtres de l'ouvrage : C. B./M. T. Le logis est actuellement séparé de la dépendance par un mur et se
    Représentations :
    vrille et écailles sur le poteau cornier
    Description :
    Ferme à cour ouverte dont le logis a pignon sur rue. Il comporte un rez-de-chaussée en maçonnerie et un étage en pan de bois (en retrait sur la maçonnerie). Le colombage a des liens pleins, deux opposées, d'écailles et d'un cartouche à bulbe gravé d'une inscription. Le toit a des grandes demi-croupes
  • Ensemble de deux tombeaux de Xavier et Aloïse Hur
    Ensemble de deux tombeaux de Xavier et Aloïse Hur Lembach - rue de Wingen - en village
    Historique :
    Le monument dédié à Aloïse Hur a visiblement été copié en 1878 sur celui de Xavier, datant de 1868
    États conservations :
    Sur le monument d'Aloïse Hur, la tête du Christ et celle de l'angelot manquent.
  • Boîte à hosties protestante
    Boîte à hosties protestante Lembach - Mattstall - rue Principale - en écart
    Historique :
    le potier d'étain strasbourgeois Jean Mosseder I).
    États conservations :
    La croix sommant le couvercle de la boîte à hosties en est détachée.
  • Tombeau et croix
    Tombeau et croix Lembach - rue de Wingen - en village
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe sur le piédestal.
    Historique :
    Catherine est décédée le 6 mars 1917, son épitaphe indique qu'elle a vécu avec son frère.
  • Croix de chemin (No 2)
    Croix de chemin (No 2) Lembach - Disteldorf - en écart
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le commanditaire allemand gravée Transcription de l'inscription sur le piédestal : Dieses Kreuz hat Errichten lassen Zacharias Isel
    Illustration :
    Détail du relief de la Madeleine sur le montant intermédiaire. IVR42_19996703222ZE
  • Aiguières et bassin de baptême
    Aiguières et bassin de baptême Lembach - Mattstall - rue Principale - en écart
    Inscriptions & marques :
    Poinçon (Riff No 79) 3 fois sous le bassin.
    Historique :
    l'église Saint-Pierre-le-Vieux de Strasbourg). Antoine Joseph Bergmann ne fut certainement actif que de 1801 jusqu'à la succession prise par son fils, en 1831 ; il est décédé en 1839. L'aiguière et le bassin
    Description :
    , l'appui-pouce soudé au couvercle des volutes et le couvercle, mouluré, soudé à la partie triangulaire coiffant le bec verseur, est sommé d'un élément de préhension à bord cannelé. Le bassin de baptême de forme
  • Eglise évangélique Saint-Paul
    Eglise évangélique Saint-Paul Lembach - rue du Maire-Jean-Louis-Dielmann - en village - Cadastre : 1961 1
    Historique :
    La paroisse évangélique luthérienne Saint-Paul s'est officiellement constituée en 1909. En 1921 le
    Illustration :
    Vue intérieure vers le choeur. IVR42_19996702324ZE
1 2 3 4 5 Suivant