Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Vestiaire d'usine avec bains-douches du puits Joseph-Else, actuellement musée

Dossier IA68000846 réalisé en 2003

Fiche

Précision dénomination bains-douches
Appellations puits Joseph-Else
Dénominations vestiaire d'usine
Aire d'étude et canton Cernay
Adresse Commune : Wittelsheim
Lieu-dit : sans toponyme
Adresse : 50 avenue Joseph-Else
Cadastre : 2003 35 263

Le bâtiment des vestiaires avec bains-douches, lampisterie, bureaux et infirmerie, a été construit en 1928 en même temps que les M.D.P.A. donnaient au carreau Joeph-Else sa plus grande extension et modernisaient ses équipements. Après l'arrêt de l'extraction, en 1966, le bâtiment a été vidé d'une partie de ses installations : le mobilier et les bancs de chargement de la lampisterie ont notamment disparu. Après avoir été complètement désaffecté, il abrite aujourd'hui les activités de l'association KaliVie : les anciens vestiaires/bains-douches accueillent un petit conservatoire technique, qui sert aussi de salle d'exposition, et la collection minéralogique fondée par le géologue Maïakosvski entre 1925 et 1964 (une sélection des échantillons est exposée au rez-de-chaussée et les réserves au sous-sol).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1928, daté par source ; daté par travaux historiques

Le bâtiment des vestiaires comprenant aussi des douches, des salles de bain, des bureaux, l'ancienne lampisterie et une infirmerie, est en brique maçonnée avec des sols entièrement carrelés. Sa toiture est à deux pans recouverts de dalles en ciment amiante (pignons couverts). Le bâtiment a un sous-sol , un rez-de- chaussée et un étage carré. Sa façade principale (exposée au nord) est rehaussée de grandes arcades maçonnées. Au rez-de-chaussée, les salles sont distribuées par un couloir central. Tout le côté gauche était occupé par des bureaux, dont le premier, en entrant à gauche, renferme la collection minéralogique des M.D.P.A. (valorisation par l'association d'anciens mineurs KaliVie). A droite en entrant, se trouve le vestiaire (ou salle des pendus) ouvrant sur 6 salles de douches latérales (deux fois 3 salles). Le vestiaire présente un grand vaisseau.. Il a conservé ses installations intérieures (porte-habits et bancs). On accède aux salles de douche latérales par des arcades ouvertes maçonnées. Les salles de douches ont leurs murs carrelés sur les deux-tiers de leur hauteur. Les douches sont en place (tuyauteries et pommeaux en ligne). Le couloir central du rez-de-chaussée donne aussi sur des sanitaires, des bureaux, des cabines de douche individuelles (pour les porions), des petites salles de bain (pour ingénieur) et une infirmerie. Le bac carrelé servant à laver les blessés (ou les tués) est en place. On accède à l'étage par un escalier en béton tournant à cage ouverte. On y retrouve 7 petites salles de bain individuelles, des petits bureaux et deux grandes salles ayant initialement accueilli les bans de chargement de la lampisterie. Ces salles ont été déséquipées depuis l'arrêt de l'extraction (1966), et le passage couvert qui permettait aux mineurs d'accéder à la recette du puits Joseph a disparu. Les sous-sol abritent les réserves aux échantillons minéralogiques non exposés.

Murs brique
maçonnerie
Toit ciment amianté en couverture
Étages 1 étage carré, sous-sol
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à deux pans
Escaliers
escalier droit
en maçonnerie
escalier tournant
Typologies arcade
États conservations établissement industriel désaffecté

Le bâtiment des vestiaires et des bains douches des mineurs est représentatif des modes de construction en usage au cours des années 1920. L'intérêt du bâtiment est renforcé par l'existence (rare) de cabines de douches et de salles de bains individuelles, ces différentes installations sanitaires renvoyant directement à une hiérarchie professionnelle distinguant bien les ingénieurs, les employés (porions) et les ouvriers mineurs.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH partiellement, 2005/09/28
(c) Inventaire général - Buchheit Chip