Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de Menuiserie Moderne, puis usine de matériel d'équipement industriel Burkhard

Dossier IA67012090 réalisé en 1992

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • magasin industriel
    • entrepôt industriel
    • bureau
    • cour
Appellations usine de Menuiserie Moderne, puis usine de matériel d'équipement industriel Burkhard
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, magasin industriel, entrepôt industriel, bureau, cour
Dénominations usine de menuiserie, usine de matériel d'équipement industriel
Aire d'étude et canton Strasbourg - Strasbourg centre
Hydrographies bassin de l'Hôpital
Adresse Commune : Strasbourg
Lieu-dit : Neudorf
Adresse : 12 chemin du Heyritz
Cadastre : 1990 DH/3.N-117/71

La Menuiserie Moderne avait été construite en 1925 par les entrepreneurs Brion et Martin sur le chantier qu'ils occupaient dans la zone d'activité du Port Autonome de Strasbourg. La maison abritant les bureaux était peut-être plus ancienne. Le transformateur électrique et le séchoir à bois dataient de 1926. L'entrepôt industriel disposait depuis 1934 d'un rivage permettant le déchargement par péniches. L'usine devint la fabrique d'outils et de machines-outils Paul Burkhard pendant la Seconde Guerre mondiale (occupation attestée en 1944). L'atelier principal fut agrandi en 1948 et un nouvel atelier construit la même année. L'usine devint aussi le siège de la société de distribution d'outils Difco au cours des années 1960 (occupation attestée en 1967) et celui de la Société de Distribution de Matériels de Sport Mondial Selechen à partir de 1984. Certaines sources mentionnent la création d'une filature de crin en 1933 à la même adresse (société Filacrins, SARL) et la société d'agglomérés de bois Isorel (usine au Port du Rhin), avait également une boîte postale au bassin de l'Hôpital. L'ancienne usine a été démolie en 2003.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1925, daté par source, daté par tradition orale
1926
1934
1948
1955
1986

L'usine s'organisait autour d'une cour accessible par un chemin privé et par voie fluviale (bassin de l'Hôpital). L'atelier de 25, le plus imposant, était en pierre et brique (appareillage mixte) avec 1 étage carré, 1 étage de comble et une toiture à 2 pans de tuiles. Il abritait le bureau et était parcouru d'une galerie maçonnée extérieure à hauteur du dernier niveau, accessible par un escalier en maçonnerie. Le second atelier (1948) était en parpaing de béton et brique enduite avec une terrasse. Sa toiture avait un pan de tôle. L'entrepôt industriel était en béton (parpaing) et essentage de planches avec une toiture recouverte d'un matériau synthétique.

Murs pierre
brique
bois
essentage de bardeaux
enduit
appareil mixte
pan de bois
parpaing de béton
Toit tuile, tôle ondulée, matériau synthétique en couverture
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à deux pans
toit en pavillon
Escaliers escalier intérieur
escalier de distribution extérieur
en maçonnerie : en maçonnerie
monte-charge
Autres organes de circulations monte-charge
Énergies énergie électrique
achetée
Typologies essentage
États conservations détruit après inventaire
Statut de la propriété propriété privée
(c) Inventaire général - Buchheit Chip