Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tuilerie, Ferme

Dossier IA00075661 réalisé en 1986

Fiche

  • Vue de trois-quarts.
    Vue de trois-quarts.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • grange
    • hangar agricole
    • étable
    • séchoir
Parties constituantes non étudiées cour, grange, hangar agricole, étable, séchoir
Dénominations tuilerie, ferme
Aire d'étude et canton Rosheim
Adresse Commune : Rosheim
Adresse : 2 route de Grendelbruch
Cadastre : 1829 C 2, 3 ; 1976 13 55

Dès le 13e siècle, Rosheim possédait une tuilerie dont la localisation est incertaine, les documents citent la tuilerie communale à cet endroit avec certitude en 1536, daté par travaux historiques ; deux pierres portent une date du 16e siècle : 1538 avec écu de la ville de Rosheim (une rose) et 1586 ; les bâtiments ont été plusieurs fois remaniés, en 1755 et 1807 ils sont signalés en mauvais état ; ils sont acquis par un particulier après 1821, un hangar est construit à l'emplacement du four ; la date 1882 est inscrite sur un linteau de porte de l'étable.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 19e siècle
Dates 1538, porte la date ; daté par travaux historiques
1586
1882

Le logis comporte un rez-de-chaussée en pierre et un étage en pan de bois sous toit à 2 versants ; le séchoir autrefois ouvert est entièrement en pan de bois sous toit à 2 versants à pignon couvert et demi-croupe ; entre les deux bâtiments se trouvent la grange et l'étable ; le hangar prolonge le logis ; la partie ouest est en brique avec remploi de pierres de taille.

Murs grès
bois
brique
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
pan de bois
Toit tuile en écaille
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
demi-croupe
noue
Techniques sculpture
Représentations armoiries
Précision représentations

sujet : une rose de la ville de Rosheim avec date 1538, support : une pierre en remploi (?)

Statut de la propriété propriété privée
(c) Inventaire général - Poinsot Gilbert