Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Secteur urbain concerté Quartier des Maréchaux

Dossier IA67016207 réalisé en 2009

Fiche

Précision dénomination aménagement urbain
Dénominations secteur urbain concerté
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier de Schiltigheim Ouest
Adresse : rue Kléber , avenue du 23-Novembre , rue Foch , rue Leclerc , rue Lyautey , rue Gouraud , rue Joffre , rue Vauban , 3c, 5, 7 avenue de la Deuxième-Division-Blindée , rue Rapp , 1, 3, 7, 9, 11,13 rue Kellermann
Cadastre : 1994 45 ; 1994 47-1 ; 1993 47-2 ; 1994 48 ; 1993 49 ; 1990 50

En 1954, le Conseil Municipal de Schiltigheim charge Henri-Jean Calsat de la conception d’un quartier résidentiel à l'ouest de la route de Brumath et engage une politique d'acquisition systématique des terrains à lotir. Il s’agit en effet, conformément au plan d'aménagement de la ville, de concevoir l'urbanisation de l'espace compris entre la route du Général-de-Gaulle et la gare de triage, destiné à recevoir une population d'environ 6 000 habitants. L'aménagement de ce secteur se fait en deux temps. Un premier projet d'une superficie d’environ 1,2 hectare est soumis par Calsat et approuvé en 1956. Il intègre l'église Notre-Dame de l'Immaculée-Conception et le presbytère catholique à l'extrémité ouest du quartier, autour desquels l'aménagement d'une place est prévu, et associe des logements collectifs (Logeco), des maisons individuelles et des équipements scolaires. Le plan de la seconde tranche, approuvé en 1957, s'étend sur environ 325 ares. Il se développe à partir du premier secteur vers le nord. Sur le plan de cette seconde tranche, dressé en 1957, la partie sud, où le bâti projeté est clairement représenté, se distingue nettement de la partie nord, dont l'aménagement reste à l'état d’ébauche (celle-ci sera aménagée dans le cadre d'une autre opération d'urbanisme). L'aménagement de la voirie se fait entre 1957 et 1959. La majorité des logements collectifs sont construits par le Foyer Moderne et sont l'oeuvre de l'architecte Edouard Kah avec la collaboration de Louis Schneider. En 1959, l'inauguration des premiers d'entre eux (immeubles 1 à 15 rue Leclerc et 7 et 9, rue Foch) est accompagnée d'une exposition de logement-type. Les équipements se poursuivent dès 1959 augmentation du nombre de classes de l'école primaire, création d'une école maternelle, d'un collège puis d'un centre médico-social. En 1997, la place de l'église Notre-Dame de l'Immaculée-Conception a été réaménagée.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1956, daté par source
Auteur(s) Auteur : Calsat Henri Jean, architecte urbaniste, attribution par source
Auteur : Schneider Louis, architecte, attribution par source
Auteur : Kah Edouard, architecte, attribution par source

Secteur urbain concerté aménagé entre la route du Général-de-Gaulle et la gare de triage d'Hausbergen. Réseau de voies globalement orthonormé à l'exception d'un axe (rue du 23-Novembre) traversant le secteur du sud-ouest au nord-est. Bâti constitué d'immeubles collectifs en barre et de maisons pavillonnaires isolées ou en bandes. Trois établissements scolaires.

Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré, 2 étages carrés, 3 étages carrés, 4 étages carrés, 7 étages carrés

Secteur urbain concerté constituant une étape décisive, de part son ampleur, dans le développement urbain de la commune. ; A REPRENDRE ; VOIR QUESTION DES SCANS D'ALICE bAUMER AVEC CLAUDE

(c) Inventaire général - Pottecher Marie