Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Sculpture (installation) : sans titre, par Raymond Emile Waydelich

Dossier IM67020050 réalisé en 2012

Fiche

Biographie de Raymond Emile Waydelich

Né en 1938 à Strasbourg, Raymond-Emile Waydelich est un artiste alsacien diplômé de l´école des arts décoratifs de Strasbourg puis de Paris.

L´oeuvre présente à l´Université de Strasbourg ne semble pas caractéristique de son travail.

En effet, l'artiste travaille principalement sur le temps et la «mémoire du futur» en se focalisant sur l´objet, sa transformation ou sa préservation à travers les âges. A Strasbourg, place du château, il laisse par exemple dans un «Caveau pour le futur» sous terre des traces de notre civilisation à destination des archéologues du futur qui découvriront ces objets en 3790. Dans les jardins familiaux de l´Ameisenkoepfel à la Robertsau, il rend hommage à Lydia Jacob, modiste et couturière née en 1876 à Strasbourg-Neudorf, dont il a trouvé un manuscrit datant de 1890 et à partir duquel il conçoit le cycle d´oeuvres «Lydia Jacob Story». Les épisodes de la vie de la femme sont retracés à travers peinture, sculpture, collages, assemblages, aquarelles, gravures.

Raymond-Emile Waydelich a représenté la France à la biennale de Venise de 1978.

Dénominations sculpture, installation
Titres sans titre
Aire d'étude et canton Strasbourg - Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg

L'oeuvre, réalisée par Raymond Emile Waydelich, a été acquise par Michel Deneken, doyen de la faculté de théologie catholqiue de Strasbourg de 2001 à 2009.

Période(s) Principale : 1er quart 21e siècle
Auteur(s) Auteur : Waydelich Raymond Emile,
Raymond Emile Waydelich

Né en 1938 à Strasbourg, Raymond-Emile Waydelich est un artiste alsacien diplômé de l´école des arts décoratifs de Strasbourg puis de Paris.

L´oeuvre présente à l´Université de Strasbourg ne semble pas caractéristique de son travail.

En effet, l'artiste travaille principalement sur le temps et la «mémoire du futur» en se focalisant sur l´objet, sa transformation ou sa préservation à travers les âges. A Strasbourg, place du château, il laisse par exemple dans un «Caveau pour le futur» sous terre des traces de notre civilisation à destination des archéologues du futur qui découvriront ces objets en 3790. Dans les jardins familiaux de l´Ameisenkoepfel à la Robertsau, il rend hommage à Lydia Jacob, modiste et couturière née en 1876 à Strasbourg-Neudorf, dont il a trouvé un manuscrit datant de 1890 et à partir duquel il conçoit le cycle d´oeuvres «Lydia Jacob Story». Les épisodes de la vie de la femme sont retracés à travers peinture, sculpture, collages, assemblages, aquarelles, gravures.

Raymond-Emile Waydelich a représenté la France à la biennale de Venise de 1978.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques
Statut de la propriété propriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Bibliographie
  • Ville de Strasbourg. Guide de poche de l'art contemporain dans l'espace

    public de Strasbourg. Strasbourg : Direction de la culture, 2010.

  • Musée d'art moderne (Strasbourg) et Centre d'arts plastiques

    contemporains (CAPC) de Bordeaux. B. Bour, F. Martin, Scanreigh, R.E.

    Waydelich : Musée d'art moderne de Strasbourg, Ancienne douane, 25

    janvier-22 février, CAPC de Bordeaux, Entrepôts Lainé, 2 mars-20 mars

    1976. Bordeaux : CAPC, 1976

(c) Inventaire général - Baguet Aude
Aude Baguet

Chargée de l'inventaire des œuvres d'art de l'Université de Strasbourg auprès du Service de l'Action Culturelle de l'Université (SUAC) de 2011 à 2012.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Issenmann Delphine