Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Sculpture (installation) : L'archipel

Dossier IM67020048 réalisé en 2012

Fiche

  • Impression

Biographie d'Adélaïde Stierli

Diplômée de l´École des Arts Décoratifs de Strasbourg (en section céramique) et de la faculté d´arts plastiques à l´Université Marc Bloch, Adélaïde Stierli a exposé à Strasbourg et au Japon, où elle a travaillé la céramique entre 1985 et 1989.

Dénominations installation, sculpture
Titres L'archipel
Aire d'étude et canton Strasbourg - Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Emplacement dans l'édifice Jardins Universitaires

Le jardin appartenait à l'Université Louis Pasteur. A l'occasion de la rénovation du jardin et de la réfection du bassin, il a été passé commande à l'artiste, par l'Université, la Ville de Strasbourg et la Région-Alsace. L'oeuvre a été vandalisée un mois à peine après son installation. Remplacée une première fois gracieusement par l'artiste, l'acte de vandalisme a été réitéré. C'est pourquoi cette installation n'existe plus aujourd'hui.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1997, daté par source
Auteur(s) Auteur : Stierli Adélaïde,
Adélaïde Stierli

Diplômée de l´École des Arts Décoratifs de Strasbourg (en section céramique) et de la faculté d´arts plastiques à l´Université Marc Bloch, Adélaïde Stierli a exposé à Strasbourg et au Japon, où elle a travaillé la céramique entre 1985 et 1989.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source

Cette installation se compose de 10 sculptures, de tailles variables. Chaque pièce variait entre 30 et 40 cm. céramique (sculpture); grès des Vosges (socle).

Constituée de 10 îles en grès cuites à haute température (1280°C) dans un four à bois de type japonais, l'installation de Stierli s'intitulait «L'archipel». Les pièces émaillées par les cendres de cuisson, technique du «yakishimé» étaient des céladons naturels dans une gamme chromatiques de gris-verts, d'ocres verts et gris bleutés. Leur disposition s'inspirait des règles d'ordonnancement des jardins de pierre du Japon où l'artiste a vécu, étudié et travaillé. Le niveau de l'eau du bassin affleurait le sommet des socles, les jets d'eau en spirale provoquaient un frissonnement de l'eau (évocation du sable du jardin sec du Japon).

Catégories sculpture, ins
Matériaux céramique
États conservations oeuvre détruite
Statut de la propriété propriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Bibliographie
  • Site Internet Galerie suisse - artistes suisses en France -STIERLI-Adelaide [disponible sur http://galerie-suisse.pagesperso-orange.fr/Artistes/STIERLI-Adelaide/page-STIERLI-Adelaide.htm (vu le 03/10/2012)].

(c) Inventaire général - Baguet Aude
Aude Baguet

Chargée de l'inventaire des œuvres d'art de l'Université de Strasbourg auprès du Service de l'Action Culturelle de l'Université (SUAC) de 2011 à 2012.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Issenmann Delphine