Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de l'opération

Dossier IA67000001 réalisé en 2006

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Voir

Aires d'études Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : 11 rue de l' Université
Cadastre : 1984 92.1 117

Contexte général L´inventaire de la collection d´instruments scientifiques, provenant de l´Institut de Physiologie de la Faculté de Médecine de Strasbourg, est issu de la convergence entre les préoccupations de l´AMUSS et les études menées sur le patrimoine scientifique réalisées dans le cadre d´un programme national puis local. L´AMUSS (association de culture et de muséographie scientifique) préservant cette collection. Une préoccupation locale relayée par une étude nationale Un programme national d´inventaire du patrimoine astronomique mis en place par l´Inventaire général, en partenariat avec le Ministère de la Recherche et de l´Enseignement supérieur, a abordé depuis 1995 le patrimoine scientifique. Une nouvelle méthode d´approche complémentaire à celle du patrimoine artistique et industriel a été élaborée. Dans ce cadre, à Strasbourg, un partenariat datant de 2004, entre l´Université de Strasbourg (Université Louis Pasteur) et du Service Régional de l´Inventaire du patrimoine culturel, a permis d´inventorier les instruments anciens de l´Observatoire de Strasbourg et d´élargir la démarche à l´ensemble du patrimoine des collections scientifiques de l´Université. Or depuis 1984, l´AMUSS, association de culture et muséographie scientifique, réunit, documente et valorise, sous la responsabilité de Jean-Pierre Rieb, plus de 2000 objets de patrimoine scientifique et technique, en tant qu´ultime alternative à une perte inévitable. Suite à une restructuration des locaux de l´Institut de Physiologie de la Faculté de Médecine de Strasbourg, un ensemble de 600 instruments du 19e et de la première moitié du 20e siècle étaient destinés à être jetés. Le professeur Charles Marx (1920-2007), directeur de l´Institut de Physiologie jusqu´en 1987, et historien des sciences, a contacté l´AMUSS afin de sauver cet ensemble remarquable, de grande valeur documentaire. Ces instruments réunis alors 11 rue Humann ont été confiés à l´AMUSS en 1987, par Charles Marx et préservés par Jean-Pierre Rieb, responsable des collections de l´AMUSS. La démarche de l´AMUSS, nécessaire pour éviter la disparition de ces instruments et les faire connaître, rejoignait alors les préoccupations du Service Régional de l´Inventaire du patrimoine culturel, et de l´Université de Strasbourg. Méthode utilisée L´opération a débuté en 2006, encadrée par Frédérique Boura, Conservateur de l'Inventaire du patrimoine culturel du Service Régional de l´Inventaire du patrimoine culturel, Delphine Issenmann, Chargée de collections et de l´inventaire, Jardin des Sciences - Université de Strasbourg, Sébastien Soubiran, Historien des sciences, Responsable de la politique muséale de l'Université de Strasbourg. Elle s´est déroulée sur 4 années avec les interventions de Katell Briatte, Chef de projet au Département du système d´information de l´architecture et du patrimoine du Ministère de la Culture, Jean Davoigneau, Chargé d´études documentaires, Direction de l´architecture et du patrimoine à Paris, et Claude Menninger, Photographe du Service Régional de l´Inventaire et du Patrimoine de la Région Alsace. Elle a été réalisé par l´équipe de l´AMUSS, composée de Jean-Pierre Rieb, Zoologue, Responsable des collections et bénévole, Annabelle Durupt, Chargée de l´inventaire de la collection de physiologie et Patrick Bohnes, Photographe-Informaticien. A partir de 2009, un photographe professionnel, Christian Creutz, réalisera les photographies des instruments. La mise en place d´un mode opératoire spécifique à l´opération a été défini. La totalité des instruments de la collection, couvrant le 19e siècle et la première moitié du 20e siècle, a été prise en compte, qu´ils soient destinés à la recherche ou à l´enseignement, prestigieux ou accessoires. La collection donne ainsi une vision globale de cet équipement employé en physiologie, à Strasbourg. Ce mode opératoire tient compte de la localisation des instruments, de leur nombre, de leur mode de conservation et de stockage. Il permet de sélectionner, de numéroter les objets, de les nettoyer, de les restaurer au besoin, de les photographier et d´organiser le travail de manière cohérente et pratique. La collection peut être rattachée à l´ancien Institut de Physiologie. Cependant, les liens existants entre les instruments et l´architecture ne sont pas suffisants pour établir un ensemble de relations signifiantes. L´architecture de ce bâtiment de style néo-classique, n´apportera pas manifestement une meilleure compréhension globale de la collection, et ne sera pas étudié.

Références documentaires

Bibliographie
  • BOUSINGEN, Denis Durand de. L'hôpital de Strasbourg : une ville dans la ville. Strasbourg Illkirch-Graffenstaden : Hôpitaux universitaires de Strasbourg, Le Verger Ed., 2003.

    pp.93-100
  • [Exposition. Strasbourg. 2000]. Objets de sciences, 55 objets à découvrir. Strasbourg : AMUSS, Association de culture et de muséographie scientifiques, 2000. 61p..

  • GOLTZ, Friedrich. Das Physiologische Institut. In Festschrift für die 58. Versammlung Deutscher Naturforscher und Arzte : Die naturwissenschaftlichen und medizinischen Institute der Universität und die naturhistorischen Sammlungen der Stadt Strassburg, 71-75. Strasbourg : Heitz, 1885.

  • HERAN, Jacques, MANTZ, Jean-Marie. Histoire de la médecine à Strasbourg. Strasbourg : Ed. La Nuée Bleue, 1997.

    p. 389
  • JONAS, Stéphane et al. Strasbourg, capitale du Reichsland Alsace-Lorraine et sa nouvelle université, 1871-1918. Oberlin, Strasbourg, 1995.

  • MAX PLANCK- INSTITUT FOR THE HISTORY OF SCIENCES. The Virtual Laboratory. [base de données en ligne] Berlin : Max Planck Institut for the History of Science, 2002 [référence du 14 janvier 2008]. Accès Internet : <URL : http : //vlp.mpiwg-berlin.mpg.de/index_html>.

  • Strassburg und seine Bauten. Herausgegeben vom Architekten- und Ingenieur-Verein für Elsass-Lothringen. Strassburg : Karl J. Trübner, 1894.

(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - AMUSS - Durupt Annabelle - Rieb Jean-Pierre