Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Poste de sectionnement d'Electricité de Strasbourg

Dossier IA67018018 réalisé en 2007

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • maison
Appellations Electricité de Strasbourg
Parties constituantes non étudiées maison
Dénominations transformateur
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : rue de Sainte-Marie-aux-Mines , rue de Benfeld
Cadastre : 1808 Cbis ; 1912 31 ; 1990 31

Ce poste de sectionnement a été réalisé par l'architecte Schwartz en 1925 mandaté par l'entreprise Electricité de Strasbourg (actuelle filiale d'EDF). Le transformateur moderne a été construit par l'ingénieur civil René Christ en 1994 pour la même entreprise, à l'emplacement de la maison de gardien de poste préalablement démolie. Ce poste de 13,5 KV servait à distribuer l'énergie électrique vers les postes de transformation de la brasserie de l'Espérance (aujourd'hui Heineken) et du quartier des malteries. Un poste de sectionnement identique à celui de Schiltigheim a été démoli il y a quelques années à Ichtratzheim (67). Le poste de Rohrwiller (67) conserve des équipements électriques de même type qu'à Schiltigheim avant son démantèlement.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1925, daté par source
1994
Auteur(s) Auteur : Schwartz, architecte, attribution par source
Auteur : Christ René, ingénieur civil, attribution par source

Ensemble de deux bâtiments perpendiculaires. Bâtiment désaffecté, construit à l'angle de deux rues, en maçonnerie enduite à six travées, percé de cinq lucarnes à fronton triangulaire sur le gouttereau ouest ; une tour rectangulaire est accolée au gouttereau est, en retrait par rapport à la rue de Sainte-Marie-aux-Mines. Les travées sont mises en valeur par de faux pilastres, de fausses chaînes d'angle et des bandeaux d'appui sur le corps principal et la tour. Cette dernière surplombe le corps principal, et elle est percée sur son premier niveau de lourdes portes métalliques ajourées. Le poste de sectionnement abritait à l'origine des jeux de barres de cuivre à l'étage et des sectionneurs au rez-de-chaussée. Un transformateur moderne à un étage, couvert d'un toit en bâtière en tuiles mécaniques, avec son gouttereau aligné sur la rue de Sainte-Marie-aux-Mines, possède une travée centrale mise en valeur ; il est percé d'une fenêtre rectangulaire à l'étage, et d'une porte à deux battants au rez-de-chaussée. Ce petit bâtiment remplit le même rôle que l'ancien dans un espace plus réduit.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile plate, tuile mécanique
Plans plan régulier en L
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe
Énergies énergie électrique
Jardins groupe d'arbres
Typologies gouttereau sur rue, pignon sur rue, lucarne-pignon, tour
États conservations menacé
Statut de la propriété propriété d'un établissement public régional
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard , né(e) Frutieaux (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Haegel Olivier