Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Peinture monumentale (fresque) de la chapelle Saint-Sava

Dossier IM67020052 réalisé en 2012

Fiche

Le fort Foch :

Le fort Foch de Niederhausbergen appartient au camp retranché de Strasbourg, construit par les autorités allemandes entre 1872 et 1918 pour défendre les frontières occidentales de l'Empire. En 1952, une explosion de munitions stockées dedans l'a endommagé, ce qui peut expliquer en partie l'état de la chapelle Saint-Sava. Laissé quelques années à l'abandon, le fort est ensuite affecté au ministère de l´Éducation nationale en 1972. D'abord occupé par le Laboratoire de psychologie et de géologie, il abrite aujourd'hui le Centre de primatologie de l'Université de Strasbourg.

A l'occasion des travaux d´agrandissement des locaux, en 1989, la DRAC Alsace a constitué un dossier concernant la chapelle afin d'entreprendre une restauration. Aujourd'hui, ce lieu est inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques mais aucune restauration n'a été effectuée.

Dénominations peinture monumentale
Aire d'étude et canton Strasbourg - Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg

Tout à la fois témoignage de foi et de résistance, la chapelle Saint-Sava a été peinte par des prisonniers yougoslaves pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1944. Sous la direction de deux hommes, Stanislas Belozanski, peintre et scénographe au Théâtre national de Belgrade, et de Pavle Vasi, historien d'art, des officiers et sous-officiers serbes ont peint rapidement, et avec peu de moyens, les murs d'une salle du Fort Foch (ex fort Kronprinz) de Niederhausbergen,

devenu depuis 1978 Centre de Primatologie. Avec l'autorisation de leurs geôliers allemands, ils ont réalisé une chapelle consacrée à Sveti-Sava (Saint-Sava) selon le style des monastères orthodoxes byzantins et du mouvement artistique de l'époque du style national retournant à l'art médiéval. Peinte entre le 22 mars et le 11 avril 1944, le lieu de culte a été inauguré pour Pâques, le 13 avril 1944, en présence d'une chorale orthodoxe, d'un général de division yougoslave

venu du fort Bismarck et d'un colonel allemand.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1944
Auteur(s) Auteur : Belonzanski Stanislas,
Stanislas Belonzanski

peintre et scénographe au Théâtre national de Belgrade


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Auteur : Vasic Pavle,
Pavle Vasic

historien de l'art yougoslave


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre

Sur les murs de la chapelle sont représentés plusieurs héros de la nation Serbe : Saint-Sava, son père le roi Stevan Nemanja, l'empereur Stevan IX Dusan. Saint-Sava est le père de l´Église autocéphale serbe, indépendante de Byzance et son premier archevêque, un héros national de la religion orthodoxe serbe. On peut également y voir représentés une Vierge à l'enfant entourée des archanges Michel et Gabriel; saint Georges terrassant le dragon, ainsique les pèlerins d'Emmaüs.

Trois textes en cyrillique ont également été insérés dans la fresque. L'un d'eux raconte la genèse de cette chapelle: «Même les petites choses peuvent s'ériger en oeuvre. Ce temple sous la voûte d'une forteresse naquit dans l'aspiration vers la liberté suprême, et devient source de foi et de consolation. Les chaînes n'entravent que le corps périssable. Au milieu de la tristesse profonde à cause du peuple crucifié, la foi souleva l'esprit, le travail finit par porter son fruit, et le temple vit le jour dans l'enthousiasme et l'audace.»

Catégories peinture murale
Matériaux techn, technique mixte
Inscriptions & marques inscription
Précision inscriptions

3 textes en cyrillique qui racontent la genèse de la chapelle.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

En très mauvais état, la chapelle nécessite d'être restaurée. Une explosion a eu lieu au Fort en 1953 et a détérioré la Chapelle. Une restauration fut engagée en 1989 par la DRAC mais non effectuée.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public de l'Etat
Protections inscrit au titre objet

Références documentaires

Bibliographie
  • Une chapelle dans les barbelés. Balade oecuménique. L'Alsace, découvertes et passions

(c) Inventaire général - Baguet Aude
Aude Baguet

Chargée de l'inventaire des œuvres d'art de l'Université de Strasbourg auprès du Service de l'Action Culturelle de l'Université (SUAC) de 2011 à 2012.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Issenmann Delphine