Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Parc de la Résistance

Monument aux morts des guerres mondiales

Dossier IM67019869 réalisé en 2007

Fiche

Dénominations monument aux morts, statue
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 81 route de Bischwiller

Le monument aux morts a été construit en 1922 à l'initiative d'un comité privé d'industriels présidé par M. Oscar Schutzenberger pour honorer la mémoire des 282 jeunes de Schiltigheim tombés en 1914-1918. L'architecte strasbourgeois Henri Gustave Krafft (1861-1927) fut son concepteur, et la statue féminine en bronze, modelée par le sculpteur strasbourgeois Albert Schultz (1871-1953), a été fondue dans l'atelier de Gustave Leblanc-Barbedienne à Paris. Le monument a été érigé primitivement dans l'allée centrale de l'ancien cimetière, puis démonté et caché durant l'occupation allemande de 1940-1944. Il a été remonté après 1945 sur une place publique sise à l'intersection de la route de Bischwiller et de la rue de Wissembourg. Cette place a été déclassée et supprimée en 1972 pour permettre l'extension des grands magasins Jung, route de Bischwiller. Après l'échange de terrain conclu en mars 1972 entre la municipalité et les grands magasins Jung, le monument a été déplacé dans le jardin de la Résistance. L'architecte Jean-Jacques Risch a été chargé du suivi du transfert en novembre 1972.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1922
Lieu d'exécution Édifice ou site : Alsace, 67, Strasbourg
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Auteur(s) Auteur : Krafft Henri Gustave, architecte
Auteur : Wagner Th. et Ed., entrepreneur
Auteur : Schultz Charles Albert, sculpteur
Auteur : Telle L., marbrier
Auteur : Leblanc-Barbedienne Gustave, fondeur
Personnalité : Schutzenberger Oscar, commanditaire

Monument parallélépipédique en granite rose poli, avec soubassement semi circulaire formant une jardinière de part et d'autre. Le socle du monument renferme un parchemin avec le nom des 282 disparus de la guerre de 1914-1918. Une statue en bronze est fixée au socle, en position debout.

Catégories sculpture, taille de pierre
Matériaux bronze, fondu
granite, rose, poli
Précision dimensions

h = 2,10 ; (hauteur approximative de la statue)

Iconographies représentation humaine, allégorie
Précision représentations

Allégorie féminine de la victoire et de la paix, représentée en pied, tenant d'une main une branche d'olivier, distribuant de l'autre une couronne de lauriers.

Inscriptions & marques épitaphe
signature
Précision inscriptions

Transcription de l'épitaphe gravée sur la face antérieure du monument : ""AUX MORTS POUR LA PATRIE CIVILS ET MILITAIRES / IN MEMORIAM."" Seconde épitaphe gravée sur la face postérieure du monument : ""AUX ENFANTS DE / SCHILTIGHEIM / VICTIMES DE LA GUERRE / 1914-1918 / 1939-1945."" Transcription de la signature gravée sur le socle, au revers du monument : ""L. TELLE GRANITIER ANDLAU / G. KRAFFT ARCH. / TH. ET ED. WAGNER AIEDIFt / A. SCHULTZ SC.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.