Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Minoterie dite Moulins de la Ganzau, puis Grands Moulins Becker SA

Dossier IA67012045 réalisé en 1992

Fiche

  • Vue d'ensemble de l'usine, depuis l'est.
    Vue d'ensemble de l'usine, depuis l'est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • entrepôt industriel
    • silo
    • magasin industriel
    • atelier de réparation
    • bureau
    • logement
    • garage
    • pont
    • passerelle
    • réservoir
    • bureau
    • logement
    • garage
    • pont
    • passerelle
    • réservoir
    • écluse
    • voie ferrée
    • poste de chargement
    • stationnement
    • salle des machines
    • laboratoire

Une campagne de prises de vues complémentaires a été menée par Siméon Levaillant en 2017 dans le cadre d'une étude sur le patrimoine industriel de l'agglomération strasbourgeoise conduite par Frank Schwarz en vue de la rédaction d'une notice consacrée à l'architecture industrielle dans : RECHT, Roland et RICHEZ, Jean-Claude (dir.) 1880-1930 Dictionnaire culturel de Strasbourg. Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg, 2017.

En juillet 2018, il a été décidé de conduire une nouvelle campagne de prises de vues pour documenter les différents bâtiments depuis le site productif dont l'accès avait été interdit en 2017 et ce, suite à l'obtention d'un permis de démolir visant les bâtiments les plus récents établis au nord du site (atelier de menuiserie, d'entretien des véhicules et de tuyauterie édifié en 1963-1964, bâtiment des silos datant de la même période et nouveau moulin érigé en 1968-1970). Cette campagne a été menée par Siméon Levaillant.

Appellations Moulins de la Ganzau, puis Grands Moulins Becker SA
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, entrepôt industriel, silo, magasin industriel, atelier de réparation, bureau, logement, garage, pont, passerelle, réservoir, bureau, logement, garage, pont, passerelle, réservoir, écluse, voie ferrée, poste de chargement, stationnement, salle des machines, laboratoire
Dénominations minoterie
Aire d'étude et canton Strasbourg - Strasbourg centre
Hydrographies le Rhin Tortu
Adresse Commune : Strasbourg
Lieu-dit : Neuhof
Adresse : 180 route de la Ganzau
Cadastre : 1981 45/1 63 et 64A/20, 118/22, 116/23, 72/24, 81/26, 49/28, 53/32, 67/40, 100/41

Cette minoterie fut fondée en 1860 par Jacques Becker qui occupa un ancien moulin à farine datant de 1650 (aujourd'hui disparu) et 3 petites fabriques utilisant la force motrice du Rhin Tortu (également disparues). En 1895, la raison sociale est : Moulins de la Ganzau. A cette époque, les turbines hydrauliques remplacent les roues à eau. En 1909, un incendie ne laisse subsister que les bâtiments annexes de l'établissement initial (logements, laboratoire actuel, garage, remise et hangar). Le moulin est reconstruit entre 1909 et 1911, avec nouvelle chaufferie (disparue) et salle des turbines. En 1928, le moulin est agrandi par surélévation et la production double, passant à 1000 quintaux par jour. La voie ferroviaire reliant le moulin au Port du Rhin est établie au cours des années 1930, avec une prolongation ultérieure en direction d'Illkirch Graffenstaden. La société change de statuts en 1946, en devenant SARL. Une importante modernisation des équipements intervient après 1950. Entre 1951 et 1953, le moulin est agrandi et les bureaux et les magasins réaménagés. En 1968, un nouveau moulin est construit. Entièrement automatisé, il porte la capacité de production à 2000 quintaux par jour. En 1961, 1967 et 1983, les entrepôts de stockage sont également étendus. La société change à nouveau de statuts en 1969 en devenant les Grands Moulins Becker SA. Sur le site même des GMB, une entreprise autonome était apparue (à une date inconnue), la SAFA, qui produisait des aliments pour animaux et qui a aujourd'hui disparu.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1860, daté par source, daté par travaux historiques, daté par tradition orale
1895
1909
1911
1928
1968
1983
Auteur(s) Auteur : Maug, architecte, attribution par travaux historiques

Le site dispose d'un embranchement ferroviaire. L'atelier de fabrication, en brique recouverte d'enduit, présente 4 étages carrés. La terrasse est surmontée d'un réservoir Springler apparent. L'entrepôt industriel (silo) est recouvert de métal. Il est relié aux ateliers par convoyeur aérien. Le magasin industriel en rez-de-chaussée ouvre sur les postes de chargement pour camions et wagons. L'atelier de réparation et les garages occupent 2 bâtiments accolés. Le premier est en brique enduite avec toiture en terrasse;le second est en béton avec également une terrasse. Les bureaux et l'atelier de conditionnement sont en brique maçonnée avec 2 étages carrés. Ils sont couverts d'une toiture en pavillon de tuiles. Le laboratoire qui occupe l'ancienne maison d'habitation a 1 étage carré de brique plus enduit, un toit à longs pans de tuiles et des lucarnes. Le petit bâtiment abritant 2 logements (dont 1 est désaffecté) est en brique plus enduit, avec 1 étage carré et une toiture à 2 pans brisés recouverte de tuiles. La salle des machines est construite sur le cours d'eau, avec une turbine en fonctionnement.

Murs brique
béton
enduit
pierre de taille
appareil mixte
béton armé
Toit tuile plate, ciment en couverture, matériau synthétique en couverture, métal en couverture
Étages 4 étages carrés
Couvertures terrasse
toit en pavillon
toit à longs pans brisés
toit à longs pans
Énergies énergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
produite sur place
turbine hydraulique
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables atelier de fabrication
(c) Inventaire général - Buchheit Chip - Schwarz Frank