Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA67016296 réalisé en 2009

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Genre de maître, d'industriel, de tuilier
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier de Schiltigheim Ouest
Adresse : 153 route du Général-de-Gaulle
Cadastre : 1994:45:00

Maison construite en 1908 par l'architecte Ernst Rush (plans datés et signés) pour le compte de Willi Schnepp. A cette date, la maison projetée est implantée sur un terrain non bâti. La même année W. Schnepp soumet à la Ville de Schiltigheim, des plans pour la construction d'une tuilerie sur son terrain, au nord de la maison d'habitation. Un seul bâtiment est alors prévu comprenant des logements ouvriers, des ateliers, un bureau et une étable à chevaux. D'autres bâtiments sont construits dans les années suivantes et cinq bâtiments au moins sont attestés en 1912. Pendant l'entre-deux-guerres, la tuilerie devient prend le nom de Tuileries strasbourgeoises puis Tuileries réunies du Bas-Rhin. En 1952, l'entreprise compte une dizaine de bâtiments de production. Dès l'après-guerre, toutefois, l'activité de l'entreprise semble ralentir et l'imprimerie Istra s'implante en 1957 sur la partie ouest de son terrain. Dix ans plus tard, la société des Tuileries réunies du Bas-Rhin est toujours en activité puisqu'elle dépose une demande de permis de construire en mairie pour l'ajout d'un hall d'entrée au côté sud de la maison. Aujourd'hui l'ensemble des bâtiments liés à l'activité des tuileries a disparu et seule subsiste la maison d'habitation.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1908, daté par source
Auteur(s) Auteur : Rush Ernst, architecte, attribution par source
Personnalité : Schnepp Willi, commanditaire

Propriété sise en bordure de la route du Général-de-Gaulle de taille plus restreinte que la propriété initiale. Maison de plan carré en léger retrait par rapport à la voirie. Sur les côtés nord, est et sud, un avant-corps en légère avancée percé dans sa partie supérieure d'un oculus et couvert d'un toit à longs pans.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile
Étages rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies décrochement, balcon, travée mise en valeur
Techniques ferronnerie
sculpture
Représentations ornement géométrique
Précision représentations

Décor géométrique de la grille et sculpture des profils des aisseliers.

Cette maison, qui présente un certain soin dans sa mise en oeuvre, constitue le dernier vestige de l'une des tuileries en activité sur le territoire de la commune au 19e et au début du 20e siècle.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Inventaire général - Pottecher Marie