Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA67008192 réalisé en 1998

Fiche

Destinations restaurant
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Wissembourg
Adresse Commune : Wissembourg
Adresse : 12 place de la République
Cadastre : 1988 25

Cette grande demeure, abritant le restaurant A la Couronne, porte plusieurs inscriptions. Sur le corps de logis (côté cour) : sur une porte du rez-de-chaussée, la date (partiellement cachée) 1717 et les initiales I.S. ; sur une fenêtre du 1er étage, 1708 et I.S. ; sur un socle de poêle (?) , remployé dans la façade sur rue, 1708. Sur le poteau cornier d'une dépendance, IOHANNES/SCHIL/LING/1713/ASS. On peut déduire de ces inscriptions que le grand corps de logis a probablement été construit vers 1708-1717 pour Iohannes Schilling qui a également fait construire, en 1713, la dépendance. Les appuis très particuliers des fenêtres de la façade sur rue étant identiques à ceux d'autres maisons de Wissembourg, de la fin du 18e siècle, on peut supposer que la façade a été remaniée dans le dernier quart du siècle. L'aile en retour, au sud-est, date sans doute aussi du 18e siècle. Le rez-de-chaussée de la dépendance de 1713 a été remanié. Les bâtiments annexes et adjonctions diverses, sont de date plus ou moins récente.

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle , (?)
Dates 1708
1717
1713

Le corps de logis est de plan rectangulaire allongé avec passage d'entrée à l'extrémité sud-ouest. Il est en grès pour les façades extérieures et en pan de bois (avec rez-de-chaussée en grès) pour les façades sur cour. Le toit, à longs-pans, présente une demi-croupe à l'est. La façade antérieure vers la place, comporte des chaînes à refends, 2 cordons et 10 travées de fenêtres. Ces dernières ont des linteaux arrondis et des appuis moulurés et galbés. La porte d'entrée (primitivement précédée de plusieurs marches) est ornée de crossettes moulurées. La porte du passage d'entrée est en plein-cintre dans un encadrement rectangulaire. Côté cour, le pan de bois du 1er étage est plus riche que celui du 2e qui avait une coursière (?) , aujourd'hui fermée. Deux fenêtres du 1er étage ont des chambranles saillants sculptés (ornés de torsades) , l'un daté de 1708. L'escalier en bois, a une balustrade. L'aile en retour, en pan de bois sur rez-de-chaussée en maçonnerie, comporte une coursière (fermée) au 1er étage.

Murs grès
bois
enduit
moellon
pan de bois
Étages 2 étages carrés
Couvertures demi-croupe
Typologies fenêtre à chambranle saillant sculpté, coursière, crossettes
Techniques sculpture
(c) Inventaire général - Parent Brigitte - Fritsch Emmanuel
Emmanuel Fritsch

Chercheur au Service de l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel, Alsace.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.