Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison Sainte-Richarde

Dossier IA00115034 réalisé en 1978

Fiche

Appellations dite Maison Sainte Richarde
Destinations orphelinat, école maternelle, maison de retraite
Parties constituantes non étudiées cour, chapelle
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Barr
Adresse Commune : Andlau
Adresse : 11 rue du Général de Gaulle
Cadastre : 1965 3 137

Maison de receveur dite Sainte-Richarde construite en 1623 pour le receveur de la famille d'Andlau et remaniée en maison de campagne vers 1830 pour le comte Hallez Claparède par la transformation entre autres, des logettes en oriels ; lorsque la maison fut donnée aux soeurs de la Toussaint, les armes de Hallez Claparède, ajoutées sur la façade antérieure, furent remplacées par une statue de sainte Richarde par Jean Martin Feuerstein, de 1873 ; date 1623 sur la porte d'entrée ; la chapelle de 1937 se trouve dans le jardin, les bâtiments annexes modernes et les anciennes écuries transformées sont contre le mur d'enceinte est ; escaliers modernes.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1623, porte la date
1937
Auteur(s) Auteur : Feuerstein Johann Martin, sculpteur, attribution par source
Murs grès
bois
enduit
pan de bois
Toit tuile plate, ardoise
Étages sous-sol, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies logette, oriel, balcon
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations acanthe tête
Précision représentations

sujet : sainte richarde, support : niche rapportée ; sujet : tête, acanthe ; support : logettes

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables porte, logette, balcon
(c) Inventaire général - Parent Brigitte