Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison et magasin de commerce Kehren, aujourd'hui école et crèche

Dossier IA67018062 réalisé en 2007

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • entrepôt commercial
    • bureau
    • jardin
Appellations école privée L'Oliveraie
Parties constituantes non étudiées entrepôt commercial, bureau, jardin
Dénominations maison, magasin de commerce, école, garderie d'enfants
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 37 rue de Mundolsheim
Cadastre : 1990:28:00

La propriété initiale a été réalisée par l'architecte schilickois Charles Doery en 1925 pour les commanditaires Rehmann et Lapp. En 1926, la propriété fut acquise par les frères Edmond et René Kehren, qui ajoutèrent aux dépendances, une pièce vitrée en retrait sur cour. En 1969, Edmond Kehren, peintre, fit surélever l'entrepôt commercial situé au fond de la cour afin d'agrandir l'atelier et les réserves et de créer une salle d'exposition-vente à l'étage. En 1970, les deux frères sortirent de l'indivision, Edmond restant seul propriétaire de l'entreprise de peinture et d'un étage de la maison d'habitation. Une crèche familiale a été aménagée dans les locaux à une date postérieure, puis une école privée, maternelle et primaire, sans que l'aspect extérieur ait été modifié.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1925
1969
Auteur(s) Auteur : Doery Charles, architecte,
Personnalité : Rehmann-Lapp, commanditaire
Personnalité : Kehren Edmond et René, propriétaire

A l'angle nord-ouest de la parcelle, donnant sur la rue et la cour, maison d'habitation en maçonnerie enduite, à un étage carré et un étage de comble. La façade principale est sur cour. Un balcon à garde-corps en fer forgé reposant sur deux colonnettes octogonales géminées en pierre artificielle, surmonte la porte centrale du rez-de-chaussée surélevé. Celle-ci est précédée par un emmarchement en terrazzo. Les encadrements des baies, rectangulaires, sont en pierre artificielle. Au nord-est de la parcelle, ouvrant sur la cour, un pavillon contemporain en maçonnerie enduite, en rez-de-chaussée, était le magasin commercial d'origine. Une pièce vitrée en maçonnerie, avec toit à un pan, le jouxte. C'est aujourd'hui un préau couvert. En fond de cour, un bâtiment rectangulaire moderne en béton armé à deux étages, à usage commercial et de stockage, a été converti en bâtiment d'école. Un second préau couvert est situé au sud-ouest de la parcelle. Le magasin de commerce et les bureaux situés sur la gauche, en front de rue, étaient reliés sur les plans de 1926 à la maison d'habitation par une clôture longitudinale et un portail en fer forgé. La clôture originelle est conservée, mais le portail à deux vantaux a disparu.

Murs béton
enduit
maçonnerie
Toit tuile plate
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit à un pan
croupe

Maison d'artisan probable couplée à des locaux professionnels en partie d'origine sur la même parcelle.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.