Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lunette astronomique (lunette équatoriale Repsold de 16 cm)

Dossier IM67015717 réalisé en 2000
Dénominations lunette astronomique
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : rue de l' Université
Lieu de dépôt Commune : Alsace,68,Biesheim,musée de l'instrumentation optique

L'instrument est mentionné par le directeur E. Esclangon dans les Annales de l'Observatoire de Strasbourg parues en 1926. Appelée aussi Bahnsucher (en allemand, chercheur d'orbites), cette lunette a sans doute été construite vers 1876 et installée dans l'ancien observatoire, situé rue de l'Académie. C´est là que Rayet, le futur directeur de l'observatoire de Bordeaux, l'a vue en septembre 1878 lors de son voyage en Allemagne. Il indique dans ses carnets que la latitude de l´instrument peut-être modifiée et que, suivant les idées de l´astronome royal anglais Airy, la monture est équipée de trois axes. Ainsi, comme l´a remarqué Perrotin, directeur de l'observatoire de Nice, lors de sa visite de 1881, non seulement l´axe horaire peut prendre des inclinaisons variables pour des observations à diverses latitudes, mais la lunette peut se rabattre sur l´axe de déclinaison de manière à ce que l´axe optique décrive un plan perpendiculaire à l´axe horaire. Ces deux dispositions combinées permettent de faire parcourir à la lunette un grand cercle déterminé de la sphère céleste, ce qui est précieux par exemple pour la recherche de comètes. En 1878 le micromètre était un micromètre à étoiles doubles et le cercle de position était lu à l´aide de 2 microscopes. Rayet remarque que le pied de la lunette est une colonne de petit diamètre et que le mouvement d´horlogerie est médiocre. A l´époque Winnecke utilise cette lunette pour observer les nébuleuses et des étoiles doubles. En 1879 elle est équipée d´un oculaire héliomètre de Steinheil (cf. notices Palissy IM67014721 et IM67014790). Une fois installée dans la coupole sud du nouvel observatoire, elle est munie d'un chercheur de 75 mm de Manent et d'un objectif Tessar-Krauss, de 26 cm de foyer (?). Lors de l'installation de la lunette de 21 cm (cf. notice Palissy IM67015714) dans la coupole sud, la lunette de 16 cm a été installée dans la coupole du jardin. Depuis juillet 1994, elle est en dépôt au Musée de l'Instrumentation Optique de Biesheim (68).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Allemagne, Hambourg
Lieu d'exécution Édifice ou site : Allemagne, Bavière, Munich
Auteur(s) Auteur : Reinfelder, fabricant
Auteur : Hertel, fabricant
Auteur : Repsold, fabricant

Le petit équatorial de 16,2 cm d'ouverture et 185 cm de focale dû à Reinfelder et Hertel pour l'optique et à Repsold pour la mécanique a subi d'importantes modifications. Le mouvement d'entraînement de la lunette a été remplacé par un dispositif électrique dans lequel le moteur est synchronisé par une pendule sidérale. Le secteur denté utilisé pour la transmission du mouvement à la lunette a dû lui-même être remplacé, l'ancien étant usé et présentant des irrégularités qui donnaient lieu à un suivi très défectueux des astres. L'instrument a été aménagé en vue de l'installation d'un prisme objectif en flint léger (16 cm d'ouverture et angle de 15°) construit spécialement en 1922 et fourni par Amédée Jobin.

Catégories astronomie
Matériaux laiton
verre
Précision dimensions

Objectif : d = 16,2 ; focale : l = 185.

Inscriptions & marques inscription concernant le fabricant, en relief, sur partie rapportée
inscription concernant le lieu d'exécution, en relief, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription concernant le fabricant et le lieu d'exécution en relief sur plaque métallique vissée : A. REPSOLD & SOHNE HAMBURG.

Statut de la propriété propriété de l'Etat

Références documentaires

Documents figurés
  • WINTERHALTER, Albert G. The International Astrographic Congress and a Visit to certain European Observatories and other Institutions, report to the Superintendant, Washington Observations for 1885, Appendix I, Washington, Government printing office, 1889.

    p. 225
Bibliographie
  • PERROTIN, J. Visites à divers observatoires d´Europe. Notes de voyage par Joseph Perrotin, directeur de l´Observatoire de Nice, Paris, 1881.

    p. 3-4
  • REPSOLD, John A. Zur Geschichte der astronomischen Messwerkzeuge von Furbach bis Reichenbach, t1 : von 1450 bis 1830, Leipzig 1908 ; t2 : von 1830 bis um 1900, Leipzig 1914, (réédition Cologne : PNO, 2004).

(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - Le Guet Tully Françoise - Turner Anthony - Davoigneau Jean - Issenmann Delphine