Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lunette astronomique (lunette équatoriale Merz-Repsold de 49 cm)

Dossier IM67014781 réalisé en 2000
Dénominations lunette astronomique
Parties constituantes non étudiées escalier
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : rue de l' Université
Emplacement dans l'édifice Grande coupole.

Construite pour l'Observatoire impérial de Strasbourg en 1879et installée en 1881, cette lunette équatoriale était alors la plus puissante d'Allemagne. Elle a été démontée par les astronomes allemands au début de la guerre afin de protéger l'objectif d'éventuels bombardements aériens. L'Observatoire de Strasbourg a été remis à la France le 22 novembre 1918. De 1919 à 1921, sous la direction d'Ernest Esclangon, ont été entrepris les travaux de remise en état de la coupole et son électrification, ainsi que l'électrification de l'escalier d'observation. En mars 1922 l'objectif a été remonté. Il possédait un léger astigmatisme. Par la suite il a été retaillé par Jean Texereau, opticien à l'observatoire de Paris.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1879
1922
Lieu d'exécution Édifice ou site : Allemagne, Hambourg
Lieu d'exécution Édifice ou site : Allemagne, Bavière, Munich
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Auteur(s) Auteur : Repsold A., fabricant
Auteur : Merz, opticien

La lunette à monture équatoriale est installée à 156 m au-dessus du niveau de la mer à 48° 35' 2" de latitude nord et 7° 46' 6" (ou 31 min 4,4 s) de longitude est. Le plancher de la salle d´observation est situé à 15,5 m au-dessus du sol. L'objectif achromatique de 49 cm d'ouverture et 7 mètres de distance focale est à trois courbures égales, la face arrière du flint étant plane. La monture allemande en fonte est typique des instruments de Repsold. Le tube en acier varie de 3 à 5 mm d´épaisseur du côté de l´oculaire et de 1 à 4 mm du côté de l´objectif. La partie supérieure de l´axe polaire repose sur des tourillons équipés de contrepoids. La partie oculaire est équipée de nombreuses poignées de commande en bois servant notamment à la mise au point de l'oculaire et aux manoeuvres en déclinaison et ascension droite. Le mouvement a été démultiplié postérieurement, les poignées en bakélite sont récentes. Le pied en forme de colonne cylindrique de la monture est cannelé de façon à recevoir l´échelle destinée à l´inspection de l´instrument.

Catégories astronomie
Matériaux fer
fonte de fer
laiton
verre
bois
Précision dimensions

Objectif : d = 48,7 ; l = 690.

Inscriptions & marques inscription concernant le fabricant, en relief, sur l'oeuvre
inscription technique, gravé, sur l'oeuvre
graduations, gravé, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, en relief, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription en haut-relief sur plaque en fonte sur la partie oculaire : A. REPSOLD & SOEHNE / HAMBURG/ OBJEKTIV : G. & S. MERZ / MUENCHEN.

États conservations en état de marche
Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • AMBRONN (Dr. L.). Handbuch der astronomischen Instrumentenkunde [Manuel des instruments astronomiques]. - Berlin : Julius Springer, 1899. 2 vol., IX - VII - 1276 p. : 1185 ill. Sous-titre : Eine Beschreibung der bei astronomischen Beobachtungen benutzen Intrumente sowie Erläuterung der ihrem Bau, ihrer Anwendung und Aufstellung zu Grunde liegenden Principien / Dr L. Ambronn, Professor an der Universität und Observator an der königl. Sternwarte zu Göttingen Bib. Obs., Besançon : A05C 3.

    p. 1094-1096
  • COUDER, André. L'objectif du grand réfracteur de Strasbourg : Retouche et nouvelle étude, compensation de la biréfringence, Annales de l'Observatoire de Strasbourg, III, 1933.

    p. 113-134
  • DANJON, André. Etude de l'objectif du grand réfracteur, Annales de l'Observatoire de Strasbourg, I, 1926.

    p. 175-186
  • DANJON, André. L'objectif de 486 millimètres de l'Observatoire de Strasbourg, Revue d'Optique théorique et instrumentale, IV, juillet 1924.

    p. 305-314
  • ESCLANGON, Ernest. La nouvelle organisation de l'Observatoire de Strasbourg, Annales de l'Observatoire de Strasbourg, I, 1926.

    p. 28-32 et 70-82
  • REPSOLD, John A. Zur Geschichte der astronomischen Messwerkzeuge von Furbach bis Reichenbach, t1 : von 1450 bis 1830, Leipzig 1908 ; t2 : von 1830 bis um 1900, Leipzig 1914, (réédition Cologne : PNO, 2004).

  • WIRTZ, C. Astronomische Nachrichten, n° 4830, 1915.

(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - Le Guet Tully Françoise - Turner Anthony - Davoigneau Jean - Issenmann Delphine