Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lunette astronomique ; instrument astrométrique (lunette méridienne coudée)

Dossier IM67015711 réalisé en 2000

Fiche

Voir

Dénominations lunette astronomique, instrument astrométrique
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : rue de l' Université

L'instrument des passages est une lunette astronomique fixée sur un axe horizontal et n´ayant donc qu´un seul degré de liberté. Elle permet d´observer le passage d´un astre dans une direction déterminée, le plus souvent dans le plan méridien nord-sud du lieu. La particularité de cette lunette est son oculaire coudé qui permettait d´observer non dans l´axe de l´instrument mais sur le côté.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle , (?)
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Édifice ou site : Allemagne
Auteur(s) Auteur : Aepinus Franz
Franz Aepinus

Franz Aepinus (1724-1802) est un physicien et mathématicien allemand connu pour ses recherches, théoriques et expérimentales, en électricité et magnétisme. Son principal travail, Tentamen Theoriae Electricitatis et Magnetismi, publié à Saint-Pétersbourg en 1759, fut la première tentative d'appliquer systématiquement les raisonnements mathématiques à ces sujets.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Cette lunette méridienne coudée non signée repose sur un socle triangulaire en fonte à deux vis calantes placées selon l'axe est-ouest. Elle possède un système de retournement avec levier à vis et ressort. A l'arrière du socle deux vis latérales permettent d'ajuster le bâti dans la direction nord-sud. Elles sont munies d'une échelle argentée avec division à 10'. La fourche en fonte de l'instrument a la forme d'un V renversé. Elle porte l'axe en laiton des tourillons qui sont en acier. Une autre fourche, avec système à roulette au centre pour équilibrer l'instrument, permet le retournement. La lunette est à visée latérale (coudée). Il manque la partie oculaire. L'objectif est protégé par un couvercle qui est bloqué. Deux contrepoids cylindriques sont fixés sur un axe horizontal symétriquement de part et d'autre de l'axe de la lunette, du côté opposé à celle-ci par rapport à l'axe des tourillons. Un grand niveau est suspendu à cet axe par deux poignées, il possède trois contacts à roulette pour un positionnement précis. Il est gradué de 0 à 50 sur une échelle double pour lecture avant et après retournement. Ce niveau porte lui-même un autre petit niveau qui lui est perpendiculaire.

Catégories astronomie
Matériaux laiton
fonte de fer
verre
argent
cuivre
Précision dimensions

Bâti : largeur totale du socle triangulaire = 32, l = 60,5 ; lunette : d = 8,5 avec couvercle de l'objectif, l = 41 pour la partie mobile, l = 31 pour la partie coudée sur l'axe des tourillons.

Inscriptions & marques inscription technique, gravé, sur l'oeuvre
graduations, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Graduations sur l'échelle des vis d'ajustement du bâti : 0, 4, 8 avec division en 1/6 dans chaque unité ; graduation double de 0 à 50 sur le grand niveau.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque la partie oculaire de la lunette et le cercle de lecture.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • AMBRONN (Dr. L.). Handbuch der astronomischen Instrumentenkunde [Manuel des instruments astronomiques]. - Berlin : Julius Springer, 1899. 2 vol., IX - VII - 1276 p. : 1185 ill. Sous-titre : Eine Beschreibung der bei astronomischen Beobachtungen benutzen Intrumente sowie Erläuterung der ihrem Bau, ihrer Anwendung und Aufstellung zu Grunde liegenden Principien / Dr L. Ambronn, Professor an der Universität und Observator an der königl. Sternwarte zu Göttingen Bib. Obs., Besançon : A05C 3.

    p. 941-943
(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - Le Guet Tully Françoise - Turner Anthony - Davoigneau Jean - Issenmann Delphine