Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lunette astronomique (chercheur de comètes Repsold)

Dossier IM67015701 réalisé en 2000

Fiche

Voir

Dénominations lunette astronomique
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : rue de l' Université

Il s'agit du chercheur de comètes de Merz-Repsold, de 162 mm d'ouverture, monté sur une chaise azimutale dont parle le directeur Ernest Esclangon dans les Annales de l'Observatoire de Strasbourg parues en 1926. Selon Perrotin, jeune directeur de l'observatoire de Nice qui visite l´observatoire de Strasbourg en 1881, « la monture azimutale est particulièrement avantageuse pour les chercheurs de comètes, car elle permet de parcourir le ciel suivant des parallèles à l´horizon, et cette circonstance, en facilitant les recherches dans les régions les plus voisines du Soleil, augmente les chances de découverte. ». Mais selon Georges Rayet, futur directeur de l'observatoire de Bordeaux, qui en 1878 voit l´instrument dans l´ancien observatoire, le système manque de stabilité et les fils de l´oculaire ne permettent que des comparaisons. Plusieurs comètes ont été découvertes grâce à ce chercheur (entre autre la comète Winnecke-Pons).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Allemagne, Hambourg
Auteur(s) Auteur : Repsold A., fabricant

Le fauteuil d´observation du chercheur de comètes pivote sur un axe en bois. Cet axe est solidaire d'un socle en bois de forme triangulaire. Il est équipé d´un système permettant d´incliner le fauteuil. Le dossier porte un vaste cadre en chêne qui est mobile autour d´un axe horizontal. La lunette, dont le tube est en acajou, est fixée à l´avant de ce cadre. L´équilibre du cadre est assuré par des contrepoids placés à l´arrière. Les bras du fauteuil sont équipés de manettes, à droite pour le mouvement en azimut transmis par deux pignons à l'axe du fauteuil, à gauche pour le mouvement en hauteur (qui est muni d'un cercle). Le fauteuil, en chêne à siège et dossier cannés, se trouve dans un espace de rangement aménagé spécialement à l'extérieur de la coupole de la grande lunette de 49 cm. Un espace protégé par des volets abrite le support en fonte muni en son centre d'un pivot métallique sur lequel se place le fauteuil d'observation. Ce support est muni de trois roues qui lui permettent de se déplacer sur les deux guides circulaires installés autour de la coupole. Il est manoeuvré à l'aide d'une tige métallique en T solidaire du cadre métallique placé sous le support en bois.

Catégories astronomie
Matériaux laiton
verre
acajou
chêne
fonte de fer
Précision dimensions

Lunette : l = 140, avec monture l = 149 ; d = 20 (extérieur) ; fauteuil : la = 64 ; support extérieur du fauteuil : dimensions hors tout du support métallique : l =160 ; la = 160.

Inscriptions & marques inscription concernant le fabricant, gravé, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, gravé, sur l'oeuvre
numéro d'inventaire, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription sur une étiquette en bronze fixée au dos du dossier du fauteuil : A. REPSOLD / & SÖHNE / HAMBURG ; inscription gravée sur le bois au dos du fauteuil : U ST / 1. 6.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • WINTERHALTER, Albert G. The International Astrographic Congress and a Visit to certain European Observatories and other Institutions, report to the Superintendant, Washington Observations for 1885, Appendix I, Washington, Government printing office, 1889.

    p. 221-223
Bibliographie
  • AMBRONN (Dr. L.). Handbuch der astronomischen Instrumentenkunde [Manuel des instruments astronomiques]. - Berlin : Julius Springer, 1899. 2 vol., IX - VII - 1276 p. : 1185 ill. Sous-titre : Eine Beschreibung der bei astronomischen Beobachtungen benutzen Intrumente sowie Erläuterung der ihrem Bau, ihrer Anwendung und Aufstellung zu Grunde liegenden Principien / Dr L. Ambronn, Professor an der Universität und Observator an der königl. Sternwarte zu Göttingen Bib. Obs., Besançon : A05C 3.

    p. 1211-1212
  • ESCLANGON, Ernest. La nouvelle organisation de l'Observatoire de Strasbourg, Annales de l'Observatoire de Strasbourg, I, 1926.

    p. 11
  • PERROTIN, J. Visites à divers observatoires d´Europe. Notes de voyage par Joseph Perrotin, directeur de l´Observatoire de Nice, Paris, 1881.

    p. 2 et p.13.
(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - Le Guet Tully Françoise - Turner Anthony - Davoigneau Jean - Issenmann Delphine