Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement des rues Rouge, de la Lune et du Soleil

Dossier IA67015564 réalisé en 2008

Fiche

Précision dénomination aménagement urbain
Dénominations lotissement
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 46 rue d' Adelshoffen , rue Rouge , rue de la Lune , 1, 1A, 3, 5, 7, 9, 11, 13, 15, 17, 17a, 17b rue du Soleil
Cadastre : 1990:07:00

Aménagées, par partie au moins (emplacement de l'actuelle rue de la Lune) sur d'anciens terrains communaux, les trois rues qui desservent le lotissement sont attestées au début du 20e siècle. En 1901, la municipalité vend le terrain sur lequel sera aménagée la rue de la Lune. Les trois rues figurent sur un plan daté de l'année suivante. Elles portent alors les noms de Rothgasse, Riedgasse et Bitzengasse (aujourd'hui respectivement rue Rouge, rue de la Lune et rue du Soleil). On ne peut toutefois déterminer si à cette date elles sont déjà bâties ou non. Le lotissement est attesté en 1912. Il est possible que l'initiative de ce lotissement revienne à Emile Voglet, propriétaire d'une entreprise de menuiserie installée rue des Petits Champs dont l'identité peut être rapprochée d'un certain Voglet qui, au tournant des 19e et 20e siècles également, a loti la rue Charlemagne voisine. L'installation d'entreprises dans la partie nord du lotissement entrave le prolongement de la voie centrale (le Riedgasse) jusqu'au débouché de la rue d'Adelshoffen comme le prévoyait le Bebauungsplan de 1915. Malgré la reprise de cette voie par la commune en 1929, le projet se heurte à l'opposition des propriétaires et n'est réalisé qu'à une date récente, après que l'entreprise de produits détergents implantée au bout de l'impasse soit démolie et que soit construit à son emplacement un immeuble d'habitation (23, rue de la Lune et 17A, 17B rue du Soleil).

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Voglet Emile, entrepreneur,

Lotissement desservi par trois voies de desserte parallèles orientées nord-sud, la voie centrale formant un angle dans sa partie nord pour déboucher dans la rue du Soleil. Le bâti, majoritairement implanté perpendiculairement à la voie, occupe souvent toute la profondeur de la parcelle, rejetant les espaces libres sur le côté. Les maisons, essentiellement en rez-de-chaussée ou à un étage carré, avec toit à longs-pans, sont pour certaines à pan de bois. Quelques unes possèdent encore des dépendances (No 8, rue de la Lune notamment). Elles constituent l'essentiel du bâti et sont proches par leur aspects des maisons du lotissement voisin de la rue de Charlemagne. La partie nord du lotissement est occupée par d'anciens ateliers (édifice No 18, rue de la Lune doté d'un passage couvert en façade) ou par des immeubles construits ultérieurement à leur emplacement.

Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré

Lotissement présentant une grande cohérence historique et typologique, résultant vraisemblablement de son aménagement rapide.

(c) Inventaire général - Pottecher Marie