Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement de la rue du Soleil

Dossier IA67015565 réalisé en 2007

Fiche

Précision dénomination aménagement urbain
Parties constituantes non étudiées immeuble
Dénominations lotissement concerté
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 2,04, 6, 8, 10, 12, 14, 16, 18, 20, 22, 24, 26, 28, 30, 32 rue du Soleil
Cadastre : 1990:07:00

Lotissement mis en oeuvre en 1921 à l'initiative de la commune sur des terrains communaux qu'elle louait à l'est de la rue du Soleil (Bitzengasse avant 1919, voie attestée en 1912). Afin de répondre à la pénurie de logements, la Ville met en vente des lots à bâtir à des tarifs avantageux sous réserve que les propriétaires, privés ou entrepreneurs, respectent les conditions préalablement fixées notamment en matière de loyer. Le projet de lotissement de ce terrain conduit également à modifier certaines des dispositions fixées dans le Bebauungsplan (""plan d'extension"") de 1915. Ainsi, la rue du Soleil est élargie de 2 mètres sur son côté est et deux des trois rues perpendiculaires qui étaient prévues ne sont pas construites. Le terrain est entièrement loti dans le courant des années 1920. Exception faite des No 22 et 28, les maisons sont toutes construites par les entrepreneurs André Walzer (No 2 à 20) et Jules Bratt (No 24, 26, 30 et 32).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1921, daté par source
Auteur(s) Auteur : Walzer André, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Batt Jules, entrepreneur, attribution par source

Lotissement concerté aménagé sur le côté est de la rue du Soleil. Les lots sont disposés perpendiculairement à la voie et sont bâtis dans leur partie avant, les espaces libres étant rejetés en fond de parcelle. Exception faite des immeubles No 22 et 28, les immeubles sont accolés deux à deux et présentent un parti rigoureusement identique. De plan massé, ils sont construits en maçonnerie enduite. Leur élévation, à deux étages carrés sur rez-de-chaussée surélevé, est couverte d'un toit à croupe. Les portes d'entrée des immeubles, ornées d'une marquises, sont aménagées latéralement dans les façades pignons. A l'intérieur, les immeubles comportent trois logements de trois pièces avec cuisine (un par étage).

Murs enduit
maçonnerie
Étages rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures croupe

Le lotissement de la rue du Soleil marque le début d'une politique active de la Ville en faveur du logement. Il s'agit également du premier exemple connu de lotissement concerté sur le territoire communal.

(c) Inventaire général - Pottecher Marie