Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement de la rue de Sarrebourg (1)

Dossier IA67015772 inclus dans Centre ville réalisé en 2008

Fiche

Précision dénomination aménagement urbain
Dénominations lotissement
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 1 à 21, 22, 24, 26, 28, 30, 32, 34, 36, 38, 40 rue de Sarrebourg , 3 rue de Wissembourg
Cadastre : 1990:37:00

En 1906, Voglet et Ruch entament des démarches pour lotir un terrain agricole et y percer la rue de Sarrebourg (section est, entre les rues de Wissembourg et de Vendenheim), dont le tracé avait sans doute déjà été prévu dans le Bebauungsplan (plan d’aménagement) du secteur. En 1910, la section de la rue est achevée et est intégrée à la voirie communale.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1906, daté par source
1910, daté par source, porte la date
Auteur(s) Auteur : Voglet Emile, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Ruch, entrepreneur, attribution par source

Lotissement orienté est-ouest, desservi par une unique rue et enserré entre deux voies. Les édifices sont implantés de part et d'autre de la voie, en bordure de rue ou en léger retrait (No 3, rue de Wissembourg, No 1A, 1, 2, 3 et 5, rue de Sarrebourg). Les espaces libres (des cours et des jardins) sont rejetés en fond de parcelle. Le bâti de l'extrémité est du lotissement (des maisons et un immeuble) se distingue par une certaine recherche dans la mise en oeuvre (No 3, rue de Wissembourg, No 1A, 1, 2 et 3, rue de Sarrebourg), tandis que les autres édifices (des maisons plurifamiliales ou de petits immeubles) présentent un aspect plus modeste. La façade de plusieurs d'entre eux est toutefois animée par les arcs de décharge en brique qui surmontent les baies. La maison No 19, rue de Sarrebourg porte la date de 1910.

Étages 1 étage carré, 2 étages carrés, 3 étages carrés

En dépit du remaniement de plusieurs édifices (No 6, 13, 15, 17, 30 et 32), le lotissement conserve une certaine unité historique. D'un point de vue typologique, le bâti présente à la fois des maisons ""bourgeoises"" et des édifices plus simples.

(c) Inventaire général - Pottecher Marie - Huguenin-Vuillemin Léa