Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement de la rue de Lauterbourg

Dossier IA67015739 réalisé en 2008

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Précision dénomination aménagement urbain
Dénominations lotissement
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 1 à 30 rue de Lauterbourg , 32 rue de Vendenheim , 7 rue de Wissembourg
Cadastre : 1990:37:00

L’aménagement du lotissement de la rue de Lauterbourg (entre la rue de Wissembourg et la rue de Vendenheim) s'est fait, selon toute vraisemblance, à l'initiative d'Emile Voglet autour de 1900 sur une parcelle agricole comprise entre d'anciens chemins ruraux aménagés en rues (rues de Wissembourg et de Vendenheim). Dès 1908, les propriétaires riverains souhaitent céder la voie, alors en mauvais état, à la commune. Cette dernière ne peut accéder à leur demande qu’à condition qu’ils s’engagent à céder gratuitement les parcelles de terrain correspondant au tracé de la rue et à prendre en charge les coûts d’aménagement de celle-ci, les propriétaires demandent l’autorisation de régler en deux fois, arguant du montant élevé des travaux. La municipalité accepte (délibération du Conseil Municipal du 9 avril 1908). En 1910, les propriétaires s’adressent à nouveau à la municipalité pour obtenir une réduction du montant des travaux et obtiennent une seconde fois satisfaction ; la ville participe financièrement à l’achèvement de la section est de la rue de Lauterbourg (délibération du Conseil Municipal du 18 août 1910) dont l’alignement est fixé 3 mars 1910.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Voglet Emile, entrepreneur, attribution par source

Lotissement orienté est-ouest, enserré entre la rue de Wissembourg (à l'est) la rue de Vendenheim (à l'ouest), desservi par une voie unique et traversé de une rue perpendiculaire. Le bâti se repartit de part et d'autre de la voie en léger retrait par rapport à la rue du côté nord du lotissement et en bordure de voie du côté sud. Les espaces libres sont rejetés en fond de parcelle. Les édifices, des maisons plurifamiliales ou de petits immeubles, présentent une mise en oeuvre modeste. Certains d'entre eux possèdent des passages d'entrée (No 19). Les entrées de plusieurs édifices ne donnent pas sur la rue mais sur la cour en fond de parcelle (No 2, No 25). Des jardins et notamment des jardins potagers ont été repérés en fond de parcelle (à l'arrière des immeubles No 23 et 25 notamment).

Étages 1 étage carré, 2 étages carrés

Le lotissement de la rue de Lauterbourg est vraisemblablement l'un des plus anciens du quartier de la gare. Le bâti présente une grande cohérence historique, typologique et stylistique, exception faite de l'édifice sis au No 27, très remanié. La modestie de la mise en oeuvre et la présence de passages d'entrée peut laisser supposer qu'il s'agit d'un lotissement aménagé à l'attention d'ouvriers ou d'artisans modestes. Une transformation de dépendances en habitat en fond de parcelle a été observée au No 9A.

(c) Inventaire général - Pottecher Marie - Romary Laurence