Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Instrument de mesure des angles (astrolabe marocain)

Dossier IM67014720 réalisé en 2000

Fiche

Voir

Dénominations instrument de mesure des angles
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : rue de l' Université

Cet astrolabe marocain et l'astrolabe occidental conservés par l'Observatoire de Strasbourg figurent en 1879 dans l'inventaire allemand débuté en 1886 sous le numéro D-53. Cet astrolabe porte l´inscription en arabe coufique Fait par Abû Bakr ibn Yûsuf en la ville de Marakesh - que Dieu la rende prospère l'année 605 [605 après l´Hégire, soit 1208/9]. Lorsque Pierre Frédéric Sarrus (1798-1861), professeur de mathématiques à Strasbourg, rencontre une description d´un astrolabe appartenant au baron Larrey (1766-1842), chirurgien militaire de Napoléon, il se souvient que « parmi les débris de l´ancien observatoire de [Strasbourg], il se trouv[e] un instrument de cette espèce ». Sarrus retrouve cet astrolabe, fabriqué comme celui du baron Larrey par Abû Bakr ibn Yûsuf et, après l´avoir étudié pendant plusieurs années, en publie une description détaillée en 1852. De son histoire avant l'entrée à l'observatoire rien n'est connu. Il n'est pas improbable que, comme l'astrolabe de Krabbe, cet astrolabe ait figuré parmi les instruments présentés à l'université en 1636 par Martin Bernegger et qu'il ait appartenu à Conrad Dasypodius (mort en 1600), dont Bernegger détenait plusieurs instruments. Peut-être conservé ensuite par le premier observatoire de Strasbourg fondé en 1673, il aurait alors fait partie de la collection d´antiquités de Reichelt, fondateur de l´observatoire de la tour de l´hôpital, collection remise à l´université en 1719. Il est par la suite tombé dans l'oubli jusqu'en 1828, lorsque Sarrus le retrouve.

Période(s) Principale : 1er quart 13e siècle
Dates 1208
Lieu d'exécution Édifice ou site : Maroc, Marrakech
Auteur(s) Auteur : Abû Bakr ibn Yûsuf, fabricant

Astrolabe stéréographique septentrional signé en arabe coufique 'Fait par Abû Bakr ibn Yûsuf en la ville de Marakesh - que Dieu la rende prospère l'année 605' [= AD 1208/9]. L'araignée avec tracé de l'écliptique dont les noms ont été traduits en latin à une date postérieure à la fabrication de l'instrument, porte des index pour 27 étoiles fixes. Le limbe est gradué en 360° numérotés par groupe de cinq. Le fond de la mère porte gravées huit tables astrologiques basées sur les triplicités ; quelques indications sur ces tables ont été ajoutées postérieurement en latin. Le dos est gravé avec : sur le limbe une graduation avec divisions en degrés (4 x 90°) ; un calendrier zodiacal divisé en trente parties portant les noms des signes du zodiaque en arabe et en latin ; un calendrier perpétuel des mois occidentaux également en arabe et en latin ; le carré des ombres. Il y a huit tympans dont cinq sont arabes et dressés pour les latitudes 29°32° ; 31/33°40' ; 35°25'/36°30' ; 37°30'/38°30' ; 40°/41°30'. Deux autres sont astrologiques et portent des graphismes représentant les maisons célestes, un est un ajout en latin dressé pour la latitude de 48°.

Catégories astronomie
Matériaux laiton
Précision dimensions

D = 17 ; h = 0,40

Inscriptions & marques inscription concernant le fabricant, gravé, sur l'oeuvre
date, gravé, sur l'oeuvre
inscription technique, gravé, sur l'oeuvre
graduations, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Signature gravée : Fait par Abû Bakr ibn Yûsuf en la ville de Marakesh - que Dieu la rende prospère l'année 605 ; pour les autres inscriptions voir le descriptif.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • BRIEUX, Alain et MADDISON, Francis. Répertoire des facteurs d'astrolabes et de leurs oeuvres, sous presse.

  • DEBEAUVAIS, Francis et BEFORT, Paul-André. Cueillir les étoiles. Autour des astrolabes de Strasbourg. Strasbourg, 2003.

  • SARRUS, F. Description d'un astrolabe construit au Maroc en l'an 1208 de notre ère, Annales de la Société du Museum d'Histoire Naturelle de Strasbourg, IV, 1853.

(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - Le Guet Tully Françoise - Turner Anthony - Davoigneau Jean - Issenmann Delphine