Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Instrument d'enregistrement (chronographe à diapason d´après Regnault)

Dossier IM67017488 réalisé en 2006

Fiche

Dénominations instrument d'enregistrement
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : 11 rue de l' Université

Les diapasons interchangeables fonctionnent par auto interruption sèche et inscrivent sur une bande de papier noirci les 50e, 100e ou les 60e de seconde, entre 2 pointes de marqueurs électriques destinées à marquer les signaux. Cet appareil pouvait être livré avec 3 diapasons inscripteurs de 100, 200 et 120 vibrations simples par seconde.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Alsace, Bas-Rhin, Strasbourg, Faculté de médecine, Institut de physiologie
Lieu d'exécution Édifice ou site : France, Ile-de-France, 75, Paris
Auteur(s) Auteur : Rudolph Koenig, fabricant
Auteur : Henri Victor Regnault, inventeur

Un socle en fonte ajouré peint en vert foncé est formé de deux parties. La partie basale possède 2 pieds ouvragés et une vis calante, et porte verticalement 2 guides semi-circulaires. Sur cette base s´articule la deuxième partie portant l´appareil, pouvant pivoter de 90 degrés et qui est maintenue par 2 vis de serrage dans les guides semi-circulaires. Dans le haut, 2 bras portent le système de déroulement d´une bande de papier. Cet ensemble est constitué d´une bobine débitrice en laiton ajouré et noyau en bois, d´un galet d´entraînement solidaire de 4 poulies de diamètre différent munies d´un maneton, et d´un galet en bois sur lequel agissent les stylets inscripteurs. A l´avant est vissé un diapason interchangeable sur un support réglable en hauteur fixé par 4 vis moletées. Dans le haut, sont fixés sur une plaque transversale en fonte polie, 2 électroaimants constitués chacun de 2 bobines en fil de cuivre et noyau en fer doux, branchés en série. Ils permettent d´entretenir les vibrations du diapason qui les transcrit par un stylet en clinquant de laiton sur la bande de papier. De part et d´autre du galet inscripteur se trouve un stylet en clinquant de laiton servant à inscrire les signaux étudiés. Chacun de ces stylets est relié par des bielles à un électroaimant constitué de 2 bobines en fil de cuivre et noyau de fer doux branchées sur 2 bornes fixées sur une plaquette isolante en matière blanche. Ces bornes sont reliées par des fils de cuivres hélicoïdaux à une série d´autres bornes placées sur une embase en acajou fixée sur le socle.

Catégories acoustique
Matériaux fonte de fer
acier
fer
laiton
cuivre
bois
acajou
Précision dimensions

h = 61,5 ; la = 39 ; pr = 45,5. Système de déroulement d´une bande de papier : la = 23 mm.

Inscriptions & marques numéro d'inventaire, manuscrit, sur l'oeuvre
inscription concernant le fabricant, gravé, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Ancien numéro d´inventaire, manuscrit à l'encre noire sur une étiquette : 336. ; inscription concernant le fabricant et le lieu d´exécution, gravées sur l´embase en acajou : RUDOLPH KOENIG A PARIS.

Acquis par l´AMUSS en 1987.

Statut de la propriété propriété d'une association

Références documentaires

Bibliographie
  • KOENIG, Rudolph. Catalogue des Appareils d'Acoustique construits par Rudolph Koenig. Paris : 1889.

    p. 78-79
c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - AMUSS - Durupt Annabelle - Rieb Jean-Pierre