Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble

Dossier IA67015067 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 9 rue de Mundolsheim
Cadastre : 1990:29:00

En 1901, Franz Scheyder a construit cet immeuble pour en faire son lieu de résidence ainsi que le siège de son cabinet d'architecte. L'immeuble, qui possédait une façade entièrement peinte à l'origine, fut raccordé au réseau de canalisations par l'entrepreneur André Walzer en 1919. En 1945, le pharmacien Robert Régall y installa son officine et devint également propriétaire de l'immeuble. Un garage fut rajouté par Walzer et Compagnie dans la cour arrière en 1956 pour ce même propriétaire.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1901
Auteur(s) Auteur : Scheyder Franz, architecte, signature
Personnalité : Scheyder Franz, commanditaire

Cet immeuble est implanté dans l'alignement de la rue et comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée, deux étages carrés ainsi qu'un étage de comble (une seule lucarne apparente sur le pignon de l'édifice éclaire l'ensemble de ce niveau. On présume donc qu'il n'est pas habité). Présence d'une corniche saillante à arcades. La porte et les huisseries de fenêtres, de style Art Nouveau, sont d'origine. Toit à longs pans et à demi-croupe.

Murs enduit
maçonnerie
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
demi-croupe
Typologies gouttereau sur rue, logette, travée mise en valeur
États conservations restauré
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations blason cercle guirlande volute accolade lion ornement végétal
Précision représentations

Le blason de la ville de Strasbourg est représenté par deux fois sur chaque logette. Y figurent aussi les initiales de Franz Scheyder ainsi que celles de son épouse Marie-Antoinette Willem. Les accolades décorent les linteaux des fenêtres des premier et deuxième étages. Le motif du cercle accompagne les accolades des fenêtres du premier étage.Logettes soutenues par des consoles à volutes supérieures sortantes. Un lion sculpté dans le grès orne le linteaux de la porte. Celle-ci est d'origine et présente un décor végétal.

L'immeuble présente un ensemble plus massif que les autres réalisations de Franz Scheyder à Schiltigheim. La façade en maçonnerie enduite comporte plusieurs parties (logettes, encadrements des fenêtres et solin) peintes, ce qui atteste d'une recherche de noblesse dans le rendu de l'édifice. On retrouve le motif du soleil rayonnant comme dans les immeubles 16, rue de Verdun (Strasbourg) et 2, rue de Mundolsheim ; A CORRIGER

(c) Inventaire général - Betz Léonore - Freyermuth Estelle