Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel de ville

Dossier IA67018011 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées commissariat de police, jardin public, fontaine, conciergerie
Dénominations hôtel de ville
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : ancien village
Adresse : 110 route de Bischwiller
Cadastre : 1990:14:00

Dès 1960, les architectes Calsat et Schneider sont désignés par la municipalité pour le projet de construction d'une nouvelle mairie, dont l'avant-projet est exposé en 1961. Sur quatre bâtiments initialement prévus, trois seulement ont été réalisés (il fut renoncé à la salle des fêtes à l'arrière du bâtiment B). L'hôtel de ville devait être l'élément fédérateur d'une ville nouvelle composée de grands ensembles urbains selon le ""plan de remodélation"" de Calsat approuvé en 1968. En définitive, l'hôtel de ville a été érigé de 1964 à 1969 par ces deux maîtres d'oeuvre l'architecte parisien Henri Jean Calsat (1905-1991) et l'architecte strasbourgeois Louis Schneider (1917-1987). Le décorateur nancéen Antoine Benoît (cabinet BREA) a été chargé de l'aménagement intérieur et de l'équipement des locaux. Le bâtiment a été inauguré le 15 mars 1969. La place publique de l'hôtel de ville et le jardin public occupent l'emplacement de la malterie Lévy et du restaurant Au coq d'or, tous deux rasés en 1975. La place de l'hôtel de ville a fait l'objet d'un réaménagement paysager par l'APAS (Agence Publique d'Architecture à Schiltigheim) en 1981-1982.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1969, daté par source
Auteur(s) Auteur : Calsat Henri Jean, architecte, attribution par source
Auteur : Schneider Louis, architecte, attribution par source
Auteur : Benoît Antoine, décorateur, attribution par source
Personnalité : Ritter Georges, maître d'ouvrage

Ensemble de deux bâtiments perpendiculaires en béton armé parementé de dalles de granite gris brut, reliés par une cage d'escalier en verre. Le bâtiment A, à gouttereau sur la route de Bischwiller, comprend un porche dans oeuvre supporté par cinq piliers en béton armé, un escalier donnant sur un perron d'entrée et une terrasse surélevée. Il possède un rez-de-chaussée partiellement surélevé, trois étages carrés plus un d'attique avec la salle de réception au 4e étage, donnant sur une longue terrasse. Le commissariat de police occupe le rez-de-chaussée avec son entrée distincte sur le gouttereau ouest. Le bâtiment B, de même plan que le précédent, a son entrée tournée vers la place de l'Hôtel de Ville. Le perron est recouvert d'une marquise en béton. Un grand hall d'entrée, sur le gouttereau sud, dallé de marbre gris, sert également d'espace d'exposition. Les escaliers en marbre sont en échelle de perroquet. La salle du conseil se trouve au premier étage. Au deuxième étage, la salle des mariages et son antichambre sont ornés de vitraux à décor géométrique et de ferronneries d'art. Enfin, deux niveaux de parkings souterrains ont été prévus dès l'origine, ainsi que des ascenseurs ; le premier sous-sol comporte également des locaux techniques et d'archives. Un bâtiment D annexe comprend la conciergerie avec deux logements de service au n° 112.

Murs béton
granite
brique
verre
Toit béton en couverture
Plans plan régulier en L
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 4 étages carrés, étage de comble
Couvertures terrasse
Jardins groupe d'arbres, plate-bande
Typologies gouttereau sur rue, perron, porche rentrant
Représentations armoiries
Précision représentations

Ecu couronné, orné de trois merlettes, armoiries de la ville de Schiltigheim.

Bâtiment emblématique de ""Schilick City"" prévu par le plan de remodélation de Calsat en 1968, d'une ville nouvelle non réalisée autour de l'édifice public, mais dans les marges de ban communal.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Haegel Olivier
Olivier Haegel

Chercheur à l'Inventaire Général du patrimoine culturel; site de Strasbourg, depuis de longues années.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.