Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ensemble de 3 gobelets de magistrat dits Ratsbecher

Dossier IM67012191 réalisé en 1998

Fiche

Dénominations gobelet
Appellations dits Ratsbecher
Aire d'étude et canton Wissembourg
Adresse Commune : Wissembourg
Adresse : 3 rue du Musée

Le G2, "exposé" en étant placé dans le G1, est le plus ancien des gobelets. Il a été réalisé en 1690 pour un membre du magistrat de Wissembourg par l'orfèvre strasbourgeois Michaël Widder, maître en 1689. Ce dernier a également exécuté le G1 qui porte la date de 1698. Le prince Charles de Prusse y a fait graver une inscription le 27 septembre 1876 pour commémorer le retour de Wissembourg à l'Allemagne. Le prince Hermann zu Hohelohe-Langenburg a fait graver une inscription commémorative sous le G2 vingt ans plus tard. Il existe au musée des arts décoratifs de Strasbourg un gobelet de magistrat de Wissembourg du même auteur, sans couvercle, daté de 1695 et un autre, daté de 1692 et muni de son couvercle, qui a le plus souvent été attribué au même orfèvre (or il ne porte pas de poinçon de maître et le décor gravé sur le corps diffère sensiblement de celui des trois autres gobelets). En 1948, d'autres exemplaires étaient mentionnés dans une collection privée (Exposition l'Alsace française 1648-1948, p.104). Le G3 avec son couvercle en vermeil, a été offert en octobre 1959 par le maire de la ville, M. Arbogast, au Général de Gaulle. Portant les mêmes armoiries que les G1 et G2, mais daté de 1726, il est dû à l'orfèvre strasbourgeois Jean Louis Imlin, maître en 1720 (catalogue d'exposition de 1895, n° 112, p. 25 et plaquette d'inauguration du musée, 1913, p. 34).

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1690
1698
1726
Lieu d'exécution Édifice ou site : Alsace, 67, Strasbourg

Deux gobelets tronconiques (G1 et G2) à paroi épaisse, partiellement dorés, au corps extérieur ciselé au perloir sauf d'une part sur une bande de la partie supérieure, marquée par des filets, et d'autre part sur la réserve accueillant des armoiries et une inscription gravées. Le bord supérieur est légèrement évasé. Le plus petit (G2) est coiffé d'un couvercle traité en suface de même manière que le corps du gobelet sauf l'élément de prise sphérique fondu qui est lisse.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent
argent, doré
Précision dimensions

h = 14,9 ; hauteur du G2 avec son couvercle ; hauteur du couvercle : h = 5,3 ; hauteur du G1 : h = 10

Inscriptions & marques poinçon de ville
poinçon de titre de l'argent
poinçon de maître
trace de prélèvement
date
inscription, allemand
armoiries
Précision inscriptions

Sur les G1 et G2 : poinçons sous le corps : poinçon de ville et de titre de Strasbourg et poinçon du maître Michaël Widder ; trace de prélèvement sous le G2 ; inscriptions du G1 : sur le flanc, autour des armoiries de la ville sommées par celles du royaume de France : STAT WEISSENBURG RATSBECHER 1698 et sous le fond : DEM WIEDER DEUTSCHEN / WEISSENBURG i/E / D. 27. SEPTEMBER 1876 / VON PRINZEN CARL VON PREUSSEN ; inscriptions du G2 : la même autour des mêmes armoiries sauf la date, 1690 et sous le fond : Der Stadt Weissenburg / vom / FURSTEN HERMANN / zu HOHENLOHE-LANGENBURG / 1. MARZ 1896. Sur le troisième gobelet (G3) : poinçon du maître Jean Louis Imlin et inscription : Statt Weissenburg Raths-becher de Anno 1726 (d'après un catalogue de 1895).

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Inventaire général - Fritsch Emmanuel
Emmanuel Fritsch

Chercheur au Service de l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel, Alsace.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Parent Brigitte