Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecole primaire Jean Mermoz

Dossier IA67018022 réalisé en 2007

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • Abri de défense passive
      Schiltigheim, quartier du centre ville, 71 route du Général-de-Gaulle
    • maison
    • poste d'observation
    • école maternelle

Œuvres contenues

  • Fontaine murale
    Schiltigheim, quartier du centre ville, 71 route du Général-de-Gaulle
Appellations école Brumath
Parties constituantes non étudiées maison, poste d'observation, école maternelle
Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : 71 route du Général-de-Gaulle
Cadastre : 1994:53:00

L'école primaire Jean Mermoz a été construite en 1899 d'après les plans des architectes strasbourgeois Jacques Albert Brion (1843-1910) et Eugène Haug (1864-1936). Deux autres bâtiments (C) et (D) furent ajoutés par les mêmes architectes en 1906 et 1911. En 1914, le bâtiment (A) fut exhaussé. En 1930, l'architecte communal Henri Risch fut mandaté pour prolonger le bâtiment (A) à l'ouest, et ajouter un bâtiment séparé (E) comprenant un préau et des lieux d'aisance, travaux réalisés en 1931-1932. En 1937, ce dernier prolongea le bâtiment (B) jusqu'à la limite du préau construit par lui en 1932 et aménagea un abri de défense passive dans les caves de ce dernier en 1938. Un poste d'observation militaire fut aménagé dans la toiture du bâtiment (C) en 1939-1940. Deux blockhaus comprenant un PC militaire construits dans le prolongement des bâtiments (A) et (B) sont contemporains. L'école maternelle a été créée en 1911 avec une seule classe, augmentée d'une seconde en 1938. Une nouvelle clôture a été posée en 1938 par Louis Cleiss à Schiltigheim. L'école maternelle a été transférée en 1985 au 55 route du Général de Gaulle. En 1960, le préau ouest fut transformé en salle de projection et de gymnastique après la création d'une nouvelle classe maternelle dans l'ancienne salle de projection. L’école Mermoz a été réhabilitée en 1992 par l’architecte Roger Gérard, directeur de l'APAS.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle
Dates 1899, daté par source
1906
1911
1937
Auteur(s) Auteur : Brion Jacques Albert, architecte, attribution par source
Auteur : Haug Eugène,
Eugène Haug

Architecte strasbourgeois associé à Albert Brion jusqu'en 1910. Membre du Verein Strassburger Architekten à partir de 1908. Il fut également l'auteur des Grands moulins de Pantin (93), de Corbeil-Essonne (91) et d'Illkirch-Graffenstaden (67).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Cleiss Louis, ferronnier, attribution par source
Auteur : Kern Eugène, menuisier, attribution par source
Auteur : Poliet et Chausson, fabricant, attribution par source
Auteur : Risch Henri, architecte, attribution par source
Auteur : Rull Jacob, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Scheyder Alfred, entrepreneur, attribution par source
Personnalité : Melms Albert, maître d'ouvrage
Personnalité : Rhein Emile, maître d'ouvrage
Personnalité : Sorgus Adolphe, maître d'ouvrage

Ensemble formé par 4 bâtiments d'école, une maison d'instituteurs, un préau en L et deux blockhaus. Maison d'instituteurs en maçonnerie enduite sur soubassement en grès à un étage plus un étage de comble, couverte d'un toit à longs pans et demi-croupes, conçue pour plusieurs familles d'instituteurs, aujourd'hui maison de concierge. Derrière la maison, dans le même alignement, bâtiment A en maçonnerie enduite à deux étages prolongé par une extension (entrée B) dans le même style, couvert d'un toit à longs pans, avec deux avant-corps comprenant deux cages d'escalier, et deux entrées protégées par un auvent en zinc sur consoles d'appui en grès. Toutes les fenêtres sont rectangulaires et encadrées de grès, les portes d'entrée du bâtiment (A) également. Les encadrements des portes d'entrée des bâtiments (C) et (D) sont cintrées de grès et précédées d'un perron d'entrée couvert d'un auvent (moderne pour le bâtiment D). Les rampes d'escalier de tous les bâtiments sont d'origine et en fer forgé ; leur décor est différent car elles ont été réalisées au fur et à mesure de l'agrandissement de l'école. Le vestibule d'entrée du bâtiment (B) comprend une fontaine murale en carreaux émaillés unis à glaçure verte, aujourd'hui hors d'usage. Le poste d'observation, situé dans les combles du bâtiment d'école (C) est constitué d'une armature métallique fixée sur la charpente, soutenant un plancher en bois constitué de deux planches de sapin, permettant à un homme de se tenir assis. Ce poste de guet était accessible par une échelle.

Murs grès
enduit
maçonnerie
Toit tuile plate
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
demi-croupe
Escaliers
Jardins groupe d'arbres
Typologies gouttereau sur rue, pignon sur rue

Deuxième école primaire et maternelle de Schiltigheim sur le plan historique après l'école Exen. Les bâtiments sont représentatifs de l'architecture scolaire d'époque allemande et ont conservé leur aspect originel.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Haegel Olivier
Olivier Haegel

Chercheur à l'Inventaire Général du patrimoine culturel; site de Strasbourg, depuis de longues années.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.