Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecole primaire (bâtiments 4 et 5)

Dossier IA67018007 réalisé en 2007

Fiche

Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : ancien village
Adresse : 112a route de Bischwiller
Cadastre : 1990:14:00

Ce bâtiment d'école primaire est le quatrième bâtiment du groupe scolaire Exen construit entre 1885 et 1890 par l'architecte strasbourgeois Auguste Trumpf. Un plan de masse de Brion et Berninger de 1890 montre en perspective un projet de construction d'un cinquième bâtiment dans l'alignement de celui-ci, précédé d'un petit bâtiment de toilettes. A cette date, le bâtiment double de douze classes conçu par l'architecte Trumpf est achevé. En 1904, ce dernier fut augmenté d'un second étage par les architectes strasbourgeois J. Albert Brion (1843-1910) et Eugène Haug (1864-1936), la municipalité ayant entre-temps renoncé à élever un cinquième bâtiment dans le même alignement que les précédents.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1885, daté par source
1904
Auteur(s) Auteur : Trumpf Auguste, architecte, attribution par source
Auteur : Brion Jacques Albert, architecte, attribution par source
Auteur : Haug Eugène,
Eugène Haug

Architecte strasbourgeois associé à Albert Brion jusqu'en 1910. Membre du Verein Strassburger Architekten à partir de 1908. Il fut également l'auteur des Grands moulins de Pantin (93), de Corbeil-Essonne (91) et d'Illkirch-Graffenstaden (67).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Rhein Emile, maître d'ouvrage
Personnalité : Melms Albert, maître d'ouvrage

Bâtiment rectangulaire en maçonnerie enduite sur solin en grès, à sous-sol total, rez-de-chaussée et deux étages carrés, couvert d'un toit à longs pans débordants, partagé en deux par un pignon coupe-feu. Les baies des deux cages d'escalier sont géminées, contrairement aux baies des salles de classes à encadrement rectangulaire en grès. Les pignons sont aveugles, à l'exception de deux jours au niveau des combles. Des repercements de portes à chaque étage ont été réalisés afin d'aménager des escaliers de secours modernes en colimaçon. Côté cour, la façade orientale est rythmée de deux pignons légèrement saillants abritant deux cages d'escalier, pignons à jours mettant en valeur les faux-entraits. Les portes d'entrée sont sur ces pignons ; ces derniers sont précédés de perrons à quatre degrés.

Murs grès
enduit
maçonnerie
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Jardins groupe d'arbres
Typologies gouttereau sur rue, perron
États conservations restauré

Son aspect d'origine est intact, en revanche, les intérieurs ont été refaits à neuf.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Haegel Olivier
Olivier Haegel

Chercheur à l'Inventaire Général du patrimoine culturel; site de Strasbourg, depuis de longues années.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.