Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecole primaire (bâtiment 2)

Dossier IA67018008 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Appellations école de garçons
Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : ancien village
Adresse : 112a route de Bischwiller
Cadastre : 1990:14:00

Ce bâtiment d'école primaire est le cinquième bâtiment du groupe scolaire Exen construit entre 1925 et 1926 par Henri Risch (1891-1983) du cabinet d'architectes strasbourgeois Risch et Herveh. Il a été inauguré le 26 septembre 1926. Les entrepreneurs principaux furent dans l'ordre les schilickois André Walzer, R. et Ch. Rimmelin. On doit à A. Muck, entrepreneur de pierres factices, l'ensemble des décors en pierre reconstituée. La menuiserie a été réalisée par les schilickois Auguste Metzger, Adrien et Gustave Kern, ainsi que le strasbourgeois Pierre Zuber. Les serruriers strasbourgeois G. Hegel et Robert Haug sont intervenus également pour la serrurerie et vraisemblablement la ferronnerie. J. et A. Ungerer, horlogers à Strasbourg ont livré l'horloge d'édifice, et les faïenciers strasbourgeois Schaubruch et Prévôt ont posé les fontaines murales et le carrelage de sol. Des douches collectives pour les élèves ont été aménagées au sous-sol, et des salles de dessin dans les combles. Le chauffage central et la chaufferie du sous-sol ont été installés en 1932 selon les plans de Henri Risch (1891-1983). Cet dernier avait prévu en outre de construire un gymnase et une nouvelle école de filles dans l'alignement de l'école de garçons, projet ajourné par manque de terrain disponible dans la partie est de l'Exen, occupée par la brasserie Prieur et des terrains privés donnant sur la rue Principale.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1926, daté par source
Auteur(s) Auteur : Haug Robert, serrurier, attribution par source
Auteur : Hegel G., serrurier, attribution par source
Auteur : Herveh Frédéric, architecte, attribution par source
Auteur : Kern Gustave et Adrien, menuisier, attribution par source
Auteur : Metzger Auguste, menuisier, attribution par source
Auteur : Muck A., entrepreneur, attribution par source
Auteur : Rimmelin Rudolph et Charles, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Risch Henri, architecte, attribution par source
Auteur : Schaubruch et Prévôt, céramiste, attribution par source
Auteur : Ungerer J. et A., maître de l'oeuvre, attribution par source
Auteur : Walzer André, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Zuber Pierre, menuisier, attribution par source
Personnalité : Sorgus Adolphe, maître d'ouvrage

Bâtiment rectangulaire en maçonnerie enduite et béton armé, à deux étages carrés et un étage de comble. Toit brisé à double épaisseur de tuiles plates, couvert de zinc sur le couronnement des avant-corps. Les quatre façades possèdent chacune un avant-corps central à fronton en arc segmentaire ; trois arcades protégées par un auvent donnent accès au porche dans oeuvre. Le perron est orné de boules de granite sur socles maçonnés. Une clef d'arc en forme d'agrafe d'inspiration néo-baroque surplombe la porte d'entrée principale. Sur les pignons nord et sud, les portes latérales sont protégées par un auvent en béton armé, des boules décoratives sont présentes sur socles. Deux bas-reliefs en pierre reconstituée et au décor moulé agrémentent chaque pignon. Le sous-sol comprend la chaufferie, la buanderie, les anciennes douches collectives, un vestiaire et les toilettes. Un clocheton couronnait initialement l'édifice, avec épi de faîtage sommital en forme de gland, et deux pots à feu latéraux.

Murs enduit
maçonnerie
béton armé
Toit tuile plate, cuivre en couverture
Plans plan rectangulaire régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit brisé en pavillon
Jardins groupe d'arbres
Typologies perron, porche rentrant, lucarne à fronton-pignon, lucarne à toit plat
États conservations restauré
Techniques ferronnerie
céramique
sculpture
Représentations armoiries écureuil lapin papillon oiseau
Précision représentations

L'encadrement de la porte d'entrée principale est orné d'une clef d'arc montrant deux écoliers sur le chemin de l'école. Deux bas-reliefs identiques sur les pignons nord et sud portent les armoiries de la ville sur un écu et le symbole républicain faisceau de licteurs avec francisque, couronné de lauriers et de feuilles de chêne avec la devise Liberté, Egalité et Fraternité ; couronnes enrubannées encadrant chaque bas-relief. Sur les grilles ajourées des cages d'escalier écureuils, lapins, papillons et piverts. Sur le carrelage des fontaines murales pommes de pin et feuilles de houx.

Témoin exceptionnel d'architecture publique néo-baroque. Son aspect d'origine est presque intact, les portes extérieures et intérieures sont conservées, les aménagements intérieurs également.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Haegel Olivier
Olivier Haegel

Chercheur à l'Inventaire Général du patrimoine culturel; site de Strasbourg, depuis de longues années.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.