Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecluse n° 51 du canal de la Marne au Rhin et maison d'éclusier

Dossier IA67018145 réalisé en 2007

Fiche

Genre d'éclusier
Appellations Ecluse n° 51 du canal de la Marne au Rhin
Parties constituantes non étudiées jardin, remise, passerelle
Dénominations maison, site d'écluse
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Hydrographies Marne au Rhin canal de la
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier des Rives de l'Aar
Adresse : 11 au Canal
Cadastre : 1990 74-1

Le canal de la Marne au Rhin a été mis en service en 1853, mais les écluses ont toutes été allongées à 38,50 mètres en 1895 par l'administration fluviale allemande. Le site d'écluse N° 51 du canal de la Marne au Rhin et la maison d'éclusier correspondent vraisemblablement à cette datation. La maison d'éclusier a fait l'objet de travaux d'extension dans les années 1950. La manoeuvre automatisée des écluses du canal a été mise en place dans les années 1978 à 1981, mais le poste de commande abritant le boîtier de commande de la machinerie hydraulique remonte au début des années 1960. La passerelle piétonne avec rampe à vélos surmontant l'écluse a été aménagée par la municipalité en 1995. A l'entrée de la rue près du site d'écluse subsiste un ancien dépôt de l'administration fluviale, aujourd'hui bâtiment de garages. En 1943, un dépôt d'essence (aujourd'hui détruit) fut construit à proximité par l'administration allemande il contenait deux cuves d'une capacité de 3500 litres chacune. Un halage électrique avec locotracteurs existait dans les années 1960.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates 1895

Le site d'écluse 51 est situé juste avant le confluent du canal avec la rivière l'Aar, affluent de l'Ill, sur laquelle se trouve le barrage-écluse de la Robertsau à Strasbourg. La maison d'éclusier initiale est de plan rectangulaire régulier, en maçonnerie enduite, avec des chaînes d'angles en grès harpées irrégulières, et des baies rectangulaires encadrées de grès en rez-de-chaussée et baie cintrée à l'étage, sur le pignon. Une extension longitudinale sur le gouttereau ouest avec prolongement du toit, présente des repercements modernes (fenêtre et porte d'entrée principale sur le pignon sud). L'extension méridionale à pans coupés sur le pignon sud, a été réalisée simultanément avec la précédente. Une remise rectangulaire est située à l'arrière de la maison, côté jardin, ainsi qu'une dépendance moderne à usage d'habitation. Le jardin potager est sur le côté est de la parcelle, le jardin d'agrément sur le côté ouest. La maison d'éclusier est encore habitée par un agent de l'administration fluviale (VNF). Ecluse à sas maçonné, ouvrant à deux battants métalliques à chaque extrémité.

Murs grès
enduit
maçonnerie
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à deux pans
Énergies énergie hydraulique

Site d'écluse encore fonctionnel avec maison d'éclusier habitée sur le canal de la Marne au Rhin, dans une zone de forte concentration éclusière à la périphérie de Strasbourg, en direction du port du Rhin. Les maisons d'éclusier 49 et 50 situées en amont présentent un noyau commun avec la maison 51 mais celles-ci possèdent des extensions d'un autre modèle et d'une autre époque.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public régional
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.