Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Couvent de chanoines réguliers de Saint-Augustin Saint-Léon, Saint-Michel, Notre-Dame, de Jésuites, de Trappistes

Dossier IA00050970 réalisé en 1984

Fiche

Œuvres contenues

Genre de chanoines réguliers de saint Augustin, de jésuites, de trappistes
Vocables Saint-Léon, Saint-Michel, Notre-Dame
Destinations lazaret, pensionnat, abbaye de cisterciens trappistes
Parties constituantes non étudiées enclos, jardin, église, chapelle, ferme, moulin, étable, brasserie, hospice, porcherie, grange
Dénominations couvent
Aire d'étude et canton Wittenheim
Adresse Commune : Reiningue
Lieu-dit : Oelenberg
Cadastre : 1980 69 375 A 386

Couvent fondé en 1045 (daté par travaux historiques) administré par les chanoines réguliers de Saint-Augustin jusqu'au 16e siècle et place sous la juridiction immédiate du Saint-Siège ; prospérité du couvent au 13e siècle suivi d'un déclin au 14e siècle ; au 15e siècle fait partie de la seigneurie autrichienne de Thann ; rétablissement du couvent par Frédéric Roth entre 1477 et 1495 ; à partir de 1531 le couvent est placé en commende par les archiducs d'Autriche ; en 1626 il est confié au collège des jésuites de Fribourg-en-Brisgau et devient au 18e siècle le centre d'une grande activité pastorale et de travaux d'agrandissement et d'embellissement après la suppression de l'ordre en 1773 il dépend de l'université de fribourg jusqu'à la Révolution ; en 1821 l'abbé Spannagel 4 établit un pensionnat pour jeunes-filles avant de le revendre en 1825 à Pierre Klausener supérieur des trappistes de DarfeldD (Westphalie) ; en 1831 Oelenberg est érigé en abbaye cistercienne de la Réforme de la Trappe ; consécration de la première église actuelle chapelle Saint-Léon en 1049 par le pape Léon IX (daté par travaux historiques) ; agrandissement de l'église par adjonction d'un transept entre 1478 et 1486, date portée 1486 sur un arc doubleau et armes du prieur Frédéric Roth qui commandita les travaux sur une clé de voûte ; les armes de Giel von Gielsberg et du cardinal André d'Autriche prieurs entre 1587 et 1600 sur les clés de voûte du transept laissent supposer des travaux à ce moment ; en 1730 (date sur contrefort) la chapelle Saint-Léon est surhaussé ; en 1755 (date portée) reconstruction de la nef de l'église par l'architecte Hirschspiel ou Hirschbuhl ; en 1904 la nef devint salle du chapitre ; et le transept muré sert de couloir ; chapelle du noviciat, bâtiment isolé du 12e siècle (daté par travaux historiques) parties basses romanes, voûtes gothiques, la chapelle médiévale, qui avait été englobée comme cave dans les bâtiments postérieurs, redevient lieu de culte, démontée pierre par Pierre elle fut remontée en 1921 lors de la construction du noviciat ; l'hôtellerie est construite en 1871 (daté par travaux historiques) ; implantation d'une brasserie des 1852 avec creusement de caves dans la colline ; nouveaux bâtiments de la brasserie en 1891 ; sert actuellement de grenier à blé ; en 1880 construction d'une ferme qui porte la date sur la clef de la porte ; en 1897 destruction de l'ancien bâtiment conventuel qui avait abrité le couvent de femmes ; en 1902 construction de l'église Notre-Dame par l'architecte louvât ; endommagé pendant la 1ère guerre mondiale elle est reconstruite entre 1920 et 1925 par l'architecte Kirchacker qui y adjoint une sacristie ; en 1945 destruction partielle des bâtiments conventuels et de l'église ; reconstruction achevée en 1952 par les architectes Meyer et fils.

Période(s) Principale : 2e quart 11e siècle
Principale : 12e siècle
Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Secondaire : 4e quart 15e siècle
Dates 1486, porte la date
1730
1755
1880
Auteur(s) Auteur : Louvat, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Kirchacker, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Meyer et fils, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Hirschspiel, architecte, attribution par travaux historiques
Murs grès
enduit partiel
moellon
pierre de taille
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise, zinc en couverture, tuile plate, tuile mécanique
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux, 1 vaisseau, 3 étages carrés, sous-sol
Couvrements voûte en berceau
voûte d'arêtes
voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe
pignon découvert
croupe ronde
demi-croupe
Escaliers escalier intérieur
Techniques sculpture
sculpture
peinture
Représentations blason tête d'homme ornement végétal
Précision représentations

armes du prieur Frédéric Roth, armes du cardinal André d'Autriche, armes du prieur Gabriel Giel von Gielsberg, armes non identifiées, support : clés de voûte ; sujet : tête d'homme, support : chapiteau de l'arcature du chevet ; sujet : ornement végétal, support : chapiteau de l'arcature du chevet

Statut de la propriété propriété privée
(c) Inventaire général - Hauss Alain