Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Confiserie Klingenmeyer, puis Paul Wolff

Dossier IA67012027 réalisé en 1992

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • atelier de conditionnement
    • laboratoire
    • salle des machines
    • cheminée d'usine
    • entrepôt industriel
    • magasin industriel
Appellations confiserie Klingenmeyer, puis Paul Wolff
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, atelier de conditionnement, laboratoire, salle des machines, cheminée d'usine, entrepôt industriel, magasin industriel
Dénominations confiserie
Aire d'étude et canton Strasbourg - Strasbourg centre
Adresse Commune : Strasbourg
Lieu-dit : Neudorf
Adresse : 20-24 rue Guerber
Cadastre : 1984 EL/26.N 227ET241/37

Cette confiserie est attestée en 1908, année d'agrandissement des ateliers de fabrication existants. Après un changement de propriétaire, en 1919, l'usine fut à nouveau agrandie avec la construction d'une salle des machines, de magasins industriels, d'un atelier de conditionnement, d'un garage et d'un vestiaire d'usine. S'ajoute en 1920 un logement attenant à l'usine. La cheminée date de 1923 et le monte-charge de 1925. La chaufferie est agrandie en 1930 et les ateliers de fabrication connaissent une nouvelle extension en 1954.£La production des bonbons est mécanisée depuis 1910, avec un équipement de marque Excelsior.£Douze salariés en 1908.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1908, daté par source, daté par tradition orale
1919
1920
1923
1924
1930
1954

Les ateliers de fabrication sont répartis de part et d'autre des magasins industriels, dans un bâtiment avec sous-sol et 3 étages carrés construit en béton armé et brique plus enduit. La toiture est a deux pans de tuiles avec une terrasse. Le monte-charge (demi-hors oeuvre) est accolé aux magasins. La salle des machines, en rez-de-chaussée et de plain-pied, est en brique plus enduit. La démolition de l'ancienne chaufferie n'a laissé en place qu'un vestige de cheminée montrant 2 portes de chargement (dont une murée). Le second magasin industriel occupe un bâtiment-pont construit en brique plus enduit, avec 2 étages carrés et une terrasse recouverte de béton. L'atelier de conditionnement, également en brique et enduit, présente un sous-sol, 1 étage carré et un toit à deux pans de tuiles. Les entrepôts en fond de cour sont également en brique et enduit avec 1 étage carré et une terrasse (matériau synthétique en couverture).

Murs bois
brique
béton
enduit
pan de bois
béton armé
Toit tuile, béton en couverture, matériau synthétique en couverture
Étages sous-sol, en rez-de-chaussée, 3 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
toit à deux pans
Escaliers monte-charge
Autres organes de circulations monte-charge
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
(c) Inventaire général - Buchheit Chip