Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière dite Maisons Ungemach

Dossier IA67015405 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Maisons Ungemach
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier de Schiltigheim Ouest
Adresse : 3, 5, 7, 7a rue de la Paix
Cadastre : 1993:49:00

Les immeubles No 3, 7 et 7a ont été construits à l’initiative du Bauverein de Schiltigheim (société coopérative de construction), animée par l'industriel Léon Ungemach à partir de 1901. Le plus ancien de cet ensemble est l'immeuble No 3, selon toute vraisemblance oeuvre de l'agence des architectes strasbourgeois Berninger et Kraft qui l’aurait construit vers 1901 (plan schématique signé et daté). Les trois immeubles comprenait 15 logements de 2 pièces, 3 logements de 3 pièces et 1 d'une pièce. L’immeuble N° 5, plus tardif, date des années 1920. De cette période datent les clôtures en bordure de la voie. L’ensemble est aujourd’hui propriété de la Ville.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates 1901, daté par source
Auteur(s) Auteur : Berninger Gottfried Julius, architecte, attribution par source
Auteur : Krafft Gustave, architecte, attribution par source
Personnalité : Ungemach Léon, commanditaire, attribution par source

Alignement de trois immeubles de plan rectangulaire, implantés en bord de parcelle, en léger retrait par rapport à la voie. Gros oeuvre en brique et maçonnerie enduite. Elévation à deux étages carrés, surmontés d'un étage de comble pour le No 5. Toit à longs pans (brisés pour l'immeuble No 5). La travée centrale de l'immeuble No 3 est traitée en décrochement et est couronnée d'un toit à longs pans. Les baies des No 3 et 7-7a sont surmontés par des arcs de décharge en brique. Balcons et bandeau courant le long de la façade du No 5.

Murs brique
enduit
maçonnerie
Toit tuile
Étages rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
croupe
Typologies balcon, travée mise en valeur

Constituant un des seuls témoignages de logements ouvriers à Schiltigheim, ces immeubles sont également les premières constructions financées par l'industriel qui fit réaliser dans les années 1920 la cité jardin Ungemach à Strasbourg. Ils témoignent également (pour le No 3, au moins) de l'activité des architectes Berninger et Kraft dans le domaine du logement social. Par ailleurs, il est probable que l'aménagement de la rue de la Paix, réalisé par la Société Coopérative propriétaire des immeubles à la fin des années 1920, ait été motivé par la présence de cet immeuble.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public
(c) Inventaire général - Pottecher Marie