Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cimetière ouest

Dossier IA67015068 réalisé en 2007

Fiche

Appellations cimetière ouest
Parties constituantes non étudiées chapelle funéraire, morgue, bureau, garage, espace vert
Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier de Schiltigheim Ouest
Adresse : 4 allée du Souvenir
Cadastre : 1990 51 105, 106, 107, 108, 109, 110, 111, 112, 196, 113, 114, 176, 216, 115, 214, 179, 181, 184, 187, 116, 36, 198, 117, 189

En 1961, face à la pression démographique, le maire de Schiltigheim Paul Schwebel engagea un projet de création d’un nouveau cimetière aux lieux-dits ""Nussbaumel"" et ""Streng"". L'architecte Henri-Jean Calsat fut chargé de sa conception. L'emplacement choisi correspondait à une zone non bâtie aux confins ouest de la ville. Entre 1961 et 1968, une enquête d’utilité publique eut lieu et une procédure d’expropriation fut mise en place. En 1968, la maîtrise d'ouvrage fut transférée à la communauté urbaine de Strasbourg. Le projet souleva des litiges au niveau foncier ainsi qu’au niveau de la conception et ne prit sa forme définitive qu'en 1970. Il fut immédiatement suivi d’une première tranche de travaux. Les premières inhumations eurent lieu en janvier 1972. Le bâtiment de service et la chapelle funéraire on été construites entre 1978 et 1980 par l'architecte de la communauté urbaine François Sauer sur les plans dressés par ce dernier en 1971. Un espace cinéraire a été aménagé en 1991 et un carré destiné aux enfants mort-nés en 1996. La chapelle désaffectée fait l'objet d'une réhabilitation en cours en 2009 et deviendra en 2010 un lieu de prière oecuménique.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1972, daté par source
Auteur(s) Auteur : Calsat Henri Jean, architecte urbaniste, attribution par source
Auteur : Sauer François, architecte, attribution par source
Auteur : Leibel, ingénieur civil, attribution par source
Personnalité : Schwebel Paul, maître d'ouvrage

Le cimetière occupe un terrain de 4,5 hectares de forme trapézoïdale avec de fortes dénivellations. La frontière sud-ouest est bordée par l'autoroute A4 (rocade nord) dont la construction est contemporaine du cimetière. Le site est traversé par une voie de circulation centrale partant de l'entrée. Celle-ci est partiellement incurvée et est bordée de surfaces gazonnées qui créent des perspectives paysagères. Des chemins perpendiculaires de deux mètres de large assurent l'accès aux carrés d'inhumation. A l'est de l'entrée principale se trouve un bâtiment abritant une chapelle avec sacristie, des locaux sanitaires, une morgue (désaffectée) et des bureaux.

Jardins pelouse, arbre isolé, groupe d'arbres

Le cimetière s'insère dans le Plan d’Urbanisme directeur conçu par Calsat. La taille du cimetière et sa qualité végétale témoignent d'une reflexion au coeur de ce programme d'aménagement qui voulait créer un tissu urbain plus aéré. L’idée à la base du projet était de renforcer les possibilités d’inhumations de la commune, mais aussi d'y aménager un espace vert supplémentaire. Le traitement structuré des éléments végétaux rattache le cimetière ouest, au même titre que le cimetière Nord de Strasbourg, à la typologie du cimetière architecturé.

(c) Inventaire général - Heyd Marie - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.