Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Fort Saint Valentin

Dossier IA00075569 réalisé en 1986

Fiche

  • Vue du Sud-Ouest.
    Vue du Sud-Ouest.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • chapelle
    • fossé
    • enceinte
    • donjon
    • demeure
    • édifice agricole
Vocables Saint-Valentin
Parties constituantes non étudiées cour, chapelle, fossé, enceinte, donjon, demeure, édifice agricole
Dénominations château fort
Aire d'étude et canton Rosheim
Adresse Commune : Mollkirch
Lieu-dit : Guirbaden
Cadastre : 1828 A2 119, 124 A 130

Certains auteurs citent un château dès le 10e siècle, il aurait été détruit au 11e siècle ; la moitié est du château fort ainsi que la chapelle Saint-Valentin datent du 12e siècle ; le château était la propriété de la famille Dabo ; entre 1218 et 1226 sous l'impulsion de Frédéric II Hohenstaufen, on construit la moitié ouest du château et on reconstruit la moitié est, l'ensemble devient alors propriété de l'évêque de Strasbourg ; la barbacane devant la porte sud du château est datée du 14e siècle : une porte est ornée d'un écu aux armes de l'évêque de Strasbourg et de Berthold Bucheck ; une seconde rangée de braies est construite au sud et à l'est au cours du 15e siècle, les bâtiments seront ruinés par les guerres du 17e siècle ; vers 1850 à la suite d'un incendie l'architecte Antoine Ringeinsen reconstruit la chapelle Saint-Valentin ; des éléments de fenêtres du logis seigneurial ont été réutilisées à Ottrott, dans une demeure au lieu-dit Windeck au 19e siècle ; à la date d'inventaire l'ensemble des bâtiments est à l'état de ruines.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 1ère moitié 13e siècle
Secondaire : 14e siècle
Secondaire : 15e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Ringeisen Antoine, architecte, attribution par travaux historiques

Le château fort orienté est ouest est séparé en deux parties par un fossé transversal ; la partie la plus ancienne à l'est comprend un donjon, une grande demeure appelée palais, des bâtiments agricoles et une cour ; dans la partie ouest, la plus récente, se trouvent la chapelle Saint-Valentin, un donjon et une grande cour ; les flancs sud et est sont protégés par deux enceintes ; tous les murs sont en pierre de taille de grès rose à bossage rustique en grand et moyen appareil selon l'époque ; seule la chapelle saint Valentin et les bâtiments annexes sont en moellons recouverts d'enduit ; seule la chapelle Saint-Valentin possède son toit à longs pans et croupe polygonale couvert de tuiles en écaille.

Murs grès
bossage
enduit
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
moellon
moellon sans chaîne en pierre de taille
Couvertures toit à longs pans
croupe polygonale
pignon couvert
Typologies donjon,
États conservations mauvais état, restauré
Techniques sculpture
Représentations armoiries
Précision représentations

sujet : armoiries de l'évêque de Strasbourg et de Berthold Bucheck, support : 2ème porte de la 2ème enceinte

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1898
(c) Inventaire général - Poinsot Gilbert