Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château fort Saint-Paul

Dossier IA67008232 réalisé en 1998

Fiche

Appellations Saint-Paul
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées cour, jardin, donjon, maison
Dénominations château fort
Aire d'étude et canton Wissembourg
Adresse Commune : Wissembourg
Lieu-dit : sans toponyme
Cadastre : 1988 08

Des 4 châteaux qui défendaient l'abbaye (aux points cardinaux) , seul subsiste, au Nord, le château Saint-Paul. Antérieurement au château se situait au même emplacement une ferme abbatiale avec chapelle, plus tard transformée en prieuré puis en château fort. Les vestiges actuellement visibles du château datent probablement du 13e siècle, vraisemblablement de l'abbatiat d'Edelin (1262-1293) . Sur une console d'angle du donjon figurent les armes de l'abbaye et de l'abbé Philippe (1434-1467) de la famille Schenken von Erbach. Cette console portait, avant la Révolution, une statue de saint Paul. Le château incendié en 1470, fut restauré (et surhaussé ?) vers 1483. Il fut à nouveau endommagé en 1522 et fut ruiné pendant la Révolution. En 1827 Maximilien Apffel en fit l'acquisition et le fit restaurer. Il fit incruster dans la face est du donjon, la dalle sculptée datée de 1830 et dans la face ouest, sous l'arc brisé, un lion roman (trouvé sur place, actuellement déposé dans la cave de la maison de maître) . Il fit élever des obélisques en mémoire de ses parents entre les 2 murs d'enceinte ouest et fut enterré (après son suicide) au rez-de-chaussée du donjon. En 1850 le château fut acheté par le baron Napoléon Rosey. Il comportait alors le donjon ruiné, avec un four à pain au rez-de-chaussée, une maison de maître, une dépendance avec étable, une remise, la cour, le jardin, une volière, un rucher, une gloriette et le mur d'enceinte. Le baron fit couvrir en terrasse et restaurer le donjon et ses créneaux, y fit installer un escalier et fit encastrer une porte gothique au 1er étage de la face sud. Une grange fut ajoutée à la dépendance, le jardin fut réaménagé, une fontaine fut installée à la place de l'étang. En 1908 les dépendances furent reconstruites, le donjon fut restauré, le mur de clôture est et la porte cochère furent crénelés (créneaux supprimés depuis) . Actuellement les dépendances côté nord-ouest, aménagées en logement sont habitées de même que la maison de maître.

Période(s) Principale : 13e siècle , (?)
Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1830

Le château est situé au nord de Wissembourg. A l'ouest se situent les vestiges de 2 murs parallèles, l'un faisant retour vers l'est, côté sud, l'autre avec une tour ronde à chaque extrémité nord et sud. Le donjon comporte un rez-de-chaussée, avec voûte restaurée, et 6 étages ajourés par des archères. Les 2 derniers niveaux correspondent au surhaussement de la fin du Moyen Age. Les chaînes d'angle sont à bosses, la frise d'arceaux (refaite) est en briques sur consoles en sifflets, en grès, les merlons sont refaits. Dans la face sud se situe, au 1er étage, la porte haute en arc brisé chanfreiné ; dans la face ouest, côté jardin, s'ouvre une grande porte en arc brisé, chanfreinée ; dans la face est se situe une grande porte en plein-cintre, murée avec dalle sculptée de 2 têtes de lion portant l'inscription MAX APFEL. / 1830. Sur l'angle sud-ouest se situe la console avec les 2 écus armoriés. De l'angle sud-est part le mur de clôture est (avec porte cochère cintrée) relié à la maison de maître. Contre la face ouest du mur se situe une coursière permettant d'accéder à la porte haute du donjon. La maison de maître, de plan en équerre, avec étage de soubassement et toit à versants brisés conserve un niveau enterré médiéval où a été dégagé un autel maçonné.

Murs grès
enduit
Typologies donjon, porte en plein-cintre, coursière, porte en arc brisé, porte cochère, chaîne d'angle
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations lion
Intérêt de l'œuvre à étudier
(c) Inventaire général - Parent Brigitte - Fritsch Emmanuel
Emmanuel Fritsch

Chercheur au Service de l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel, Alsace.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.