Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château fort de Haut Koenigsbourg

Dossier IA00124535 réalisé en 1993

Fiche

Appellations dit Château fort de Haut Koenigsbourg
Dénominations château fort
Aire d'étude et canton Sélestat - Sélestat
Adresse Commune : Orschwiller
Lieu-dit : sans toponyme
Cadastre : 1956 11 8, 9

Le château de Haut Koenigsbourg fut élevé dans la 1ère moitié du 12e siècle par les Hohenstaufen ; il changea par la suite plusieurs fois de propriétaires puis devint un repaire de brigands ; pris en 1462 par une ligue suscitée par Bâle et Strasbourg, il fut reconstruit à partir de 1479 par les comtes de Thierstein ; en 1633 le château fut pris par les Suédois et démantelé ; en 1899 la ville de Sélestat qui en était propriétaire l'offrit à l'empereur Guillaume II qui décida sa reconstruction ; elle fut menée de 1901 à 1908 par l'architecte Bodo Ebhardt ; il s'efforça de donner une restitution scrupuleuse du château médiéval, mais il dut plus d'une fois recourir à l'invention, appuyée sur de solides connaissances ; le château tel qu'il fut reconstruit présente un instrument didactique exceptionnel de sensibilisation au patrimoine ; il est également un musée du moyen âge, renfermant de nombreux meubles et objets anciens, ainsi que des reconstitutions de vitraux, de peintures monumentales et de mobilier ; en contrebas du château une station de pompage (ou pavillon de la source) a été construite en 1903 : bâtiment en grès de style néo médiéval.

Période(s) Principale : 1ère moitié 12e siècle
Principale : 4e quart 15e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Ebhardt Bodo, architecte, attribution par source
Murs grès
pierre de taille
Toit tuile plate, tuile creuse
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
toit conique
croupe ronde
États conservations restauré
Techniques peinture
vitrail
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1862
inscrit MH, 1991/09/10
classé MH, 1993/02/11
Précisions sur la protection

ruines du château classées sur la liste de 1862 ; station de pompage inscrite le 10 octobre 1991 ; parties restituées du château et domaine national sur lequel il est implanté classés le 11 février 1993

Liens web

(c) Inventaire général - Scheurer Marie-Philippe