Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Morand

Dossier IA68006224 réalisé en 2000

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Morand
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Altkirch
Adresse Commune : Altkirch
Lieu-dit : Saint-Morand
Adresse : 23 rue du 3e-Zouaves
Cadastre : 1977 16

Selon la tradition, cette chapelle serait la chambre où mourut saint Morand en 1115. Dans son état actuel, elle présente un décor du 3e quart du 18e siècle, de la période de reconstruction du prieuré mené par les Jésuites avec l'aide de Johann Caspar Bagnato (1750-1756). Comme il n'y a pas de mention antérieure de cette chapelle, il est probable que les Jésuites, souhaitant promouvoir le culte du saint, aient créé une chapelle ""privée"" qui soit associée au pèlerinage. Les peintures murales (étudiées) sont de peu postérieures à la construction de Bagnato, le décor stuqué étant sans doute contemporain de celles-ci. Les peintures, recouvertes d'un badigeon à l'époque de la Révolution, sont restaurées vers 1830, en 1856, en 1898, en 1978. Le projet de 1819 visant à transformer l'ancien prieuré en collège situe une chapelle au rez-de-chaussée, l'emplacement actuel étant prévu pour une ""salle d'école"". L'ameublement actuel date de 1902 .

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Bagnato Johann Caspar, architecte, (?),

La chapelle est située au 1er étage de l'ancien prieuré, dans l'aile est, près de l'église. Les murs et le plafond, peu élevé, sont décorés de stucs à motifs rocaille, qui délimitent au plafond une grande scène centrale flanquée de quatre médaillons dans les angles, et de grands panneaux sur les murs et au-dessus des portes.

Murs moellon
Étages 1 vaisseau
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1937/07/24
(c) Inventaire général - Jordan Benoît - Bardout Michèle