Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Blockhaus avec postes de commandement de la ligne Maginot

Dossier IA67018046 réalisé en 2007

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Dénominations blockhaus
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : quartier du centre ville
Adresse : impasse des Fleurs
Cadastre : 1994:53:00

Ces deux blockhaus avec postes de commandement militaire (PC) de la ligne Maginot ont été construits par le Génie militaire français entre septembre 1939 et le printemps 1940 à proximité d'un croisement de voies ferrées convergeant vers Strasbourg (voie ferrée Strasbourg Lauterbourg et voie de raccordement vers le triage de Hausbergen). Un poste d'observation aménagé dans le toit du bâtiment (C) de l'école primaire Mermoz complétait le dispositif militaire. Selon Jean-Louis Burtscher, le PC fut à la fois poste de commandement de l'infanterie divisionnaire (sous-secteur nord) de la 103e Division d'Infanterie de Forteresse (103e DIF) et poste de commandement de deux bataillons du 226e Régiment d'Infanterie. Le poste de commandement de l'école Mermoz avait un rôle assez important puisque d'une part on y gérait directement la défense du nord de Strasbourg qui reposait en grande partie sur le 226e Régiment d'Infanterie, notamment pour la frange Nord et Nord-Est. D'autre part les informations venant de postes de commandement avancés étaient centralisées depuis Schiltigheim vers un échelon supérieur de la 103e DIF, avant d'être exploitées à l'échelle de la division ou remontées vers l'état-major de la 103e DIF, qui se trouvait au Fort Ducrot à Mundolsheim. Ce PC a été évacué vraisemblablement le 15 juin 1940. Lors de la Seconde Guerre mondiale, le grand blockhaus renforçait l'escalier extérieur de l'abri de défense passive aménagé en 1938 dans les caves du bâtiment (B) de l'école primaire Jean Mermoz. Ce blockhaus a été amputé de son retour lors de la viabilisation de l'impasse des Fleurs survenue après 1963.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1940, daté par travaux historiques

Ensemble de deux blockhaus distincts, en mitoyenneté avec le bâtiment (B) de l'école primaire Jean Mermoz, sur sa façade postérieure nord. Le plus grand possédait un plan en L et a été amputé de son retour à l'est pour respecter l'alignement de l'impasse créée après 1963. Une ouverture murée de briques, sur la face rabotée côté nord, donne sur l'impasse des fleurs. Un rostre sommital est conservé à chacune des deux extrémités. le plus petit, à plan également en L, présente un long corridor plat en béton armé comme le précédent, mais une structure carrée alvéolée dans sa partie est. Tous deux recouvrent des salles souterraines communiquant avec l'abri de défense passive aménagé dans le sous-sol de l'école primaire. Le mobilier militaire a totalement disparu.

Murs béton
Étages sous-sol
États conservations vestiges

Rares vestiges de la ligne Maginot avec le poste d'observation de l'école Jean Mermoz.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Haegel Olivier
Olivier Haegel

Chercheur à l'Inventaire Général du patrimoine culturel; site de Strasbourg, depuis de longues années.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.