Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne ferme du maire Dielmann

Dossier IA67008550 réalisé en 1999

Fiche

Appellations ferme du maire Dielmann
Parties constituantes non étudiées grange, étable, remise, hangar agricole
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Wissembourg
Adresse Commune : Lembach
Adresse : 10 rue de Woerth
Cadastre : 1961 3

Ancienne ferme du premier maire de Lembach, l'agriculteur Jean Louis Dielmann (1745-1793) . Il a épousé en premières noces Maria-Christina Suss, décédée en 1779, dont il a eu une fille Catharina-Magdalena (qui épousera Georges Henri Claus) . Il se remariera avec Maria Sybilla Trautmann. Il a fait construire le logis en 1790. Celui-ci porte la date 1790 et ses prénom et nom abrégés : LWDM (Ludwig Dielmann) sur le poteau cornier où figure aussi les prénom et nom abrégés du mari de sa fille : GH. CSZ (Georg Heinrich Clausz) . La date d'achèvement de la construction : 1792, aurait figuré sur le bas du poteau. Sur la façade sur rue se trouvait l'inscription aujourd'hui disparue : Johann Ludwig Dielmann, ein Bauer. La grange porte le nom de sa fille et de son gendre accompagnés de la date de construction : GEORG. HEINRICH. CLAUSZ/CATHARINA. MAGDTALENA. / DILMANN. 1802. Pendant pratiquement tout le 19e siècle, jusqu'au 20e siècle, la ferme a abrité une forge de forgeron-charron. La forge a été détruite pendant la guerre et remplacée par un hangar en bois, l'ancien atelier a été transformé en garage.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Dates 1790
1802

Ferme en équerre, située entre la rue et la Sauer. Le logis, à pignon sur rue, avec demi-croupes et auvent, comporte un rez-de-chaussée en grès, avec chaînes d'angle, et un étage en pan de bois. Les baies du rez-de-chaussée ont des chambranles en grès dont les linteaux sont délardés en arc segmentaire avec extrémités droites et fausse clé ornée d'une rosace. La porte d'entrée comporte une fausse clé avec branches de laurier et un dessus-de-porte avec rosaces. Le pan de bois a des allèges avec chaises curules inscrites dans des losanges, des figures en K et en K opposés, des poteaux avec guettes en chevron, un arbalétrier mouluré et un poteau cornier orné de volutes gravées et d'un cartouche à angles échancrés surmonté d'une rosace. L'escalier, à rampes opposées avec balustrade en bois moderne, est abrité par un petit toit sur poteaux également moderne. La grange avec étables et remise (ancien atelier transformé en garage) est en grès et en pan de bois avec frise de panneaux à croix-de-saint-André dans des losanges (décor caractéristique des belles granges anciennes). Logis à pignon sur rue.

Murs grès
bois
enduit
moellon
pan de bois
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures demi-croupe
Typologies plan en L, cour ouverte, pignon sur rue, chaise curule, poteau avec guettes en chevron, baie en arc segmentaire, motif de raute, pan de bois à figure en K, pan de bois à figure en K adossés, perron à rampes opposées, chaîne d'angle, arc délardé
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations rosace laurier
Intérêt de l'œuvre à étudier
(c) Inventaire général - Parent Brigitte - Fritsch Emmanuel
Emmanuel Fritsch

Chercheur au Service de l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel, Alsace.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.