Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Abri d'instrument équatorial (grande coupole)

Dossier IA67007889 réalisé en 2000

Fiche

Voir

Appellations grande coupole
Dénominations abri d'instrument équatorial
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : 011 rue de l' Université

L'édifice est construit entre 1877 et 1881 par l'architecte Hermann Eggert selon les plans d'August Winnecke. Il a fait l'objet d'une opération de restauration complète en 1995 durant laquelle la couverture de la coupole a été renforcée. Des cubes de verre et d'aluminium ont été ajoutés à chaque angle en 1998 par l'architecte strasbourgeois Roland Hoenner. Ils apportent une surface complémentaire de 480 m². L'un de ces cubes contient un amphithéâtre de 60 places. Le reste de l'édifice est aujourd'hui occupé par des bureaux et une salle de cours.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1877, daté par source, daté par travaux historiques
1995
1998
Auteur(s) Auteur : Eggert Hermann, architecte, attribution par source
Auteur : Hoenner Roland, architecte, attribution par source
Personnalité : Winnecke August, commanditaire

Le bâtiment de la grande coupole consiste en une grande construction de forme carrée, à l'intérieur de laquelle s'élève une tour surmontée d'une coupole destinée à abriter la lunette équatoriale de 49 cm de diamètre. Les quatre façades extérieures sont surmontées d'un fronton triangulaire comportant un décor central de tête sculptée entourée de motifs végétaux. La structure interne est composée de trois voûtes successives en maçonnerie qui reposent sur les murs de cette tour et détachent, au rez-de-chaussée, une première grande salle qui sert de vestibule, et au-dessus une pièce pour la pendule fondamentale. Le pied de l'instrument équatorial, qui pèse près de 5 tonnes repose sur la deuxième voûte, la troisième venant uniquement compléter l'isolement de la pendule. Dans l'espace situé entre la tour et les murs extérieurs ont été aménagés une bibliothèque, une salle de cours et un cabinet de travail. La coupole est de forme sphérique et son diamètre est de 12 m pour un poids de 34 tonnes. Elle est recouverte d'une double enveloppe. Elle s'ouvre par 2 trappes de part et d'autre du zénith le long d'un méridien sur une largeur d'1,80 m. Un mécanisme semblable à celui de la coupole sud les met en mouvement. La coupole peut rouler sur un rail circulaire, dans un sens ou dans un autre, au gré de l'observateur et sans l'intervention d'aucun assistant. Une galerie intérieure a été aménagée à la hauteur de la base de la coupole. Un rail circulaire sur la terrasse extérieure permet d'utiliser le chercheur de comète tout autour de la coupole. Un système d'arrosage avait été prévu à l'origine pour le refroidissement de la coupole en cas de forte chaleur.

Murs grès
verre
aluminium
pierre de taille
Toit zinc en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvertures terrasse
dôme circulaire
États conservations restauré
Techniques sculpture
Précision représentations

Les têtes sculptées - allégories de la Lune, du Soleil, du Jour et de la Nuit - des frontons (IM670015715) sont identiques à celles des médaillons à l'intérieur du bâtiment (IM67015739). Sur les deux battants de la porte en bois de l'entrée du bâtiment de la grande coupole sont sculptés deux personnages à tête de lune, de profil.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - Issenmann Delphine - Davoigneau Jean - Le Guet Tully Françoise